Présidentielle: L'équipe de Macron dénonce un piratage « massif et coordonné » de documents de campagne

PRESIDENTIELLE Les boites mail de responsables du mouvement En marche auraient été hackées il y a plusieurs semaines...

N. Se. avec AFP

— 

Emmanuel Macron lors de son dernier meeting public à Albi, le 4 mai 2017.

Emmanuel Macron lors de son dernier meeting public à Albi, le 4 mai 2017. — Jean-Marc Haedrich/SIPA

Les hackers viennent une nouvelle fois s’immiscer dans une campagne électorale présidentielle. L’équipe de campagne d’ Emmanuel Macron a dénoncé vendredi une « action de piratage massive et coordonnée » après la diffusion « sur les réseaux sociaux » d’informations « internes » comme des courriels ou des « documents comptables ».

« Les fichiers qui circulent ont été obtenus il y a plusieurs semaines grâce au hacking de boîtes mail personnelles et professionnelles de plusieurs responsables du mouvement », précise En Marche ! dans un communiqué, ajoutant que ces documents sont tous « légaux ».

Si les documents piratés n’ont en eux-même rien de compromettant, l’équipe d’Emmanuel Macron affirme que les hackers diffusent également beaucoup d’intox. « Ceux qui font circuler ces documents ajoutent à des documents authentiques nombre de faux documents afin de semer le doute et la désinformation », expliquent l’équipe en soulignant que cette opération, « intervenant dans la dernière heure de la campagne officielle », « relève manifestement de la déstabilisation démocratique, comme cela s’est déjà vu aux Etats-Unis pendant la dernière campagne présidentielle ».

Qui sont ces hackers ?

Les agences de renseignement américaines avaient accusé la Russie d’avoir interféré dans l’élection présidentielle des Etats-Unis l’an dernier pour favoriser Donald Trump, notamment via un piratage du parti démocrate de Hillary Clinton. « Pendant toute cette campagne, En Marche ! a constamment été le mouvement le plus visé par de telles initiatives, de façon intense et répétée », peut-on encore lire dans ce long communiqué de En Marche.

>> A lire aussi : Présidentielle: Le forum 4Chan vise une nouvelle fois Emmanuel Macron

Selon l’entourage du candidat, « l’ambition des auteurs de cette fuite est de toute évidence de nuire au mouvement En Marche ! à quelques heures du second tour de l’élection présidentielle française ». Face à « la gravité des faits », En Marche ! assure encore qu’il prendra « toutes les initiatives nécessaires auprès des acteurs publics et privés pour faire la clarté sur cette opération inédite dans une campagne électorale française ».