Résultat présidentielle: A quoi va ressembler l'agenda du président Macron dans les jours à venir?

PLANNING Emmanuel Macron va avoir un agenda très rempli avant d’être intronisé chef de l’Etat…

M.B.

— 

Emmanuel Macron, en meeting à Châtellerault, le 28 avril 2017.

Emmanuel Macron, en meeting à Châtellerault, le 28 avril 2017. — AFP

  • Emmanuel Macron va croiser François Hollande plusieurs fois cette semaine
  • La passation de pouvoir se déroulera dimanche 
  • Le chef de l’Etat élu passera la semaine aussi à peaufiner son gouvernement

Le rythme effréné de lacampagne présidentielle lui aura servi d’entraînement. Le successeur de François Hollande à la tête de l’Etat va avoir un agenda très chargé dans les jours à venir. « Je serai dès la première minute concentré sur la mission », a indiqué Emmanuel Macron sur RTL vendredi précisant peu après sur Europe 1 : « Je n’aurais pas d’état de grâce, je ne pourrai pas présider comme l’on préside depuis 1958 ». Voici un aperçu de ce qui l’attend.

>> A lire aussi : Revivez la soirée électorale du second tour de la présidentielle

Macron et Hollande côte à côte 

Ce lundi, dès 10 h 40, Emmanuel Macron a accompagné François Hollande aux commémorations du 72e anniversaire de la victoire du 8 mai 1945. Il s’agissait de la première participation du président élu à une commémoration officielle, au lendemain de son élection.

Mais cette cérémonie a été aussi la réédition d’une situation similaire quand, en 2012, François Hollande, élu, avait déposé la traditionnelle gerbe sous l’Arc de Triomphe avec Nicolas Sarkozy, président sortant. Que nous puissions avoir, le 8 mai, le président encore en exercice, Nicolas Sarkozy, et celui qui est désormais élu par les Français, je crois que c’est une belle image qui permet d’agir pour ce qui est, à mon avis, l’objectif qui doit être le mien au lendemain de ce scrutin : la réconciliation », avait expliqué à l’époque François Hollande.

Toujours aujourd’hui, Emmanuel Macron démissionnera de la présidence d’En Marche ! « Un conseil d’administration d’En Marche ! se tiendra à l’heure du déjeuner. Emmanuel Macron y participera. Ce sera l’occasion pour lui de démissionner de la présidence du mouvement », a indiqué son entourrage.

Emmanuel Macron et François Hollande se retrouveront également mercredi à l’occasion des commémorations de l’abolition de l’esclavage, juste après le dernier Conseil des ministres du quinquennat Hollande.

Les événements vont ensuite s’accélérer. A 17 h 30, le Président du Conseil constitutionnel, Laurent Fabius, annoncera les résultats officiels du second tour  et proclamera l’élection du Président de la République. C’est seulement à la suite de cette formalité, que la passation de pouvoir entre François Hollande et Emmanuel Macron pourra avoir lieu. Celle-ci doit se dérouler d’ici au 14 mai, « date d’expiration du mandat du Président en exercice », précise le Conseil constitutionnel.

Passation de pouvoir

Et la passation aura lieu dimanche, a annoncé lundi François Hollande. Une passation un dimanche, du jamais vu depuis 110 ans. Mais en même temps, François Hollande ne disait-il pas lors de ses derniers vœux qu’il serait à sa tâche jusqu’au dernier jour ? Selon Le Monde, le chef de l’Etat a prévu de réunir « l’ensemble du personnel de l’Elysée vendredi pour les remercier et leur dire au revoir ».

Une fois investi Emmanuel Macron annoncera son gouvernement. Mais pas avant. C’est ce qu’il a précisé vendredi.

Et ce même si sur Europe 1, il a expliqué qu’il avait « fait le choix » de son Premier ministre « in petto » [en secret]. Mais il ne le lui a pas encore annoncé, « puisque c’est dans ma tête ». « C’est le Premier ministre » qui mènera la campagne des législatives des 11 et 18 juin, a-t-il ajouté. Le président élu profitera donc de la semaine pour finaliser de son équipe gouvernementale avant de s’installer à l’Elysée. Dans les plans de l’équipe Macron, la nomination du Premier ministre interviendra au lendemain de sa prise de fonction, donc probablement le lundi 15, et le gouvernement sera dévoilé le mardi 16.

>> A lire aussi : A quoi ressemblerait le gouvernement Macron ?

Visites à l’étranger

Par la suite, il va très vite s’aventurer hors des frontières hexagonales. Sur TF1, fin avril, Emmanuel Macron expliquait vouloir réaliser son premier déplacement aux côtés des soldats français en poste à l’étranger. Ensuite, il devrait rapidement aller à Berlin pour voir Angela Merkel : « il est évident que la chancelière serait le premier dirigeant étranger que je rencontrerai », a-t-il dit vendredi dans Le Parisien. François Hollande s’était rendu en Allemagne le soir de la passation de pouvoir. Ce mois de mai sera dense puisqu’il devrait croiser Donald Trump lors du sommet de l’Otan le 25 mai à Bruxelles avant de participer à son premier G7 en tant que chef de l’Etat dans la foulée les 26 et 27 mai en Italie.

>> Résultat de l’élection présidentielle 2017 :

>> Comment a voté votre commune ? Le résultat de l’élection présidentielle, ville par ville.