VIDEO. Débat présidentiel: «Fichez-nous la paix avec la religion», lance Mélenchon à Le Pen

POLITIQUE Les deux opposants se sont embrouillés sur la question de la laïcité…

20 Minutes avec AFP

— 

Jean-Luc Mélenchon lors du débat présidentiel du 4 avril 2017 sur BFMTV et CNews.

Jean-Luc Mélenchon lors du débat présidentiel du 4 avril 2017 sur BFMTV et CNews. — Capture d'écran BFMTV

Il fallait bien qu’ils se tirent dans les pattes. Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen se sont trouvés au cours du débat présidentiel à onze ce mardi. « Fichez-nous la paix avec la religion », a lancé le candidat de La France insoumise à la présidentielle à celle du Front national, qui défendait l’installation de crèches en mairie.

« J’inscrirai dans la Constitution le droit de défendre notre patrimoine culturel et historique », a proposé Le Pen, interrogé sur sa réforme des institutions. « Qu’est-ce que ça veut dire ? » lui a demandé Mélenchon. « Ça veut dire que les crèches font partie de notre patrimoine culturel et historique », a répondu la présidente du FN. « Vous voulez mettre des symboles religieux dans nos mairies ? C’est ça votre laïcité ? », lui a rétorqué le député européen.

« Qu’est-ce que vous savez de moi ? Peut-être que j’ai une crèche chez moi ! »

« Ce sont nos traditions, Monsieur Mélenchon, je sais qu’elles vous dérangent… », lui a renvoyé son homologue à Strasbourg. « Mais elles ne me dérangent pas ! Qu’est-ce que vous savez de moi ? Peut-être que j’ai une crèche chez moi ! Qui sait… Mais c’est chez moi ! Moi, je n’embête pas tout le monde avec », a lancé l’ancien sénateur PS.

>> A lire aussi : Votez pour désigner le vainqueur du débat télé à onze candidats

« Les Français sont évidemment très attachés à leurs traditions », a alors tenté Mme Le Pen. « Mais non, madame, 60 % des Français n’ont pas de religion. Fichez-nous la paix avec la religion. Nous ne sommes pas obligés de subir vos foucades, vos trouvailles, votre manière de nous imposer à tous une manière de vivre qui n’est pas la nôtre », a tonné Mélenchon.

« Les crèches dans les mairies participent de nos racines »

« Les crèches dans les mairies comme les sapins de Noël dans les écoles, tout cela, ça ne participe pas exclusivement de la religion, ça participe de nos racines. Les racines de notre pays, de notre culture… », a soutenu celle qui est donnée en tête des sondages de premier tour.

« Quelles racines ? » a demandé Jean-Luc Mélenchon. « Où est-ce qu’elles vous poussent les racines ? Qu’est-ce que c’est que cette histoire ? » a-t-il encore dit.

>> Quel candidat à l'élection présidentielle correspond le mieux à vos idées ? Testez notre boussole ici dans sa version optimisée ou ci-dessous.