Mon bulletin dans ton urne: «Grand débat» télévisé, Docteur Renaud pour Mister Macron et Poutou malmené chez Ruquier

PRESIDENTIELLE Chaque matin, «20 Minutes» vous livre les trois informations marquantes de la campagne…

M.C.

— 

Visuel de présentation du débat du 4 avril 2017 entre les 11 candidats au premier tour de l'élection présidentielle diffusé sur BFMTV et CNews.

Visuel de présentation du débat du 4 avril 2017 entre les 11 candidats au premier tour de l'élection présidentielle diffusé sur BFMTV et CNews. — BFMTV/CNews

A peine le temps d’avaler un café ? En sortant des brumes matinales, attrapez aussi notre récap’ quotidien d’une campagne corsée et régulièrement relevée de polémiques.

Comment va se dérouler le premier débat à onze candidats

Un exercice inédit et peut-être unique ? Ce mardi soir, les onze candidats à la présidentielle débattront sur BFMTV et CNews. Une première avant un premier tour d’élection présidentielle, qui pourrait aussi être une dernière, alors que plusieurs candidats menacent de boycotter le débat du 20 avril sur France 2. Ce Grand Débat animé par Ruth Elkrief et Laurence Ferrari devant durer 3 heures 30, les deux journalistes seront strictes sur le temps de parole fixé à 17 minutes par personne. « On va être fermes, je crois que c’est la clef », prévient Laurence Ferrari.

Renaud annonce son soutien à Emmanuel Macron

Finalement, Renaud est « En Marche ! », et pas à l’ombre. Le chanteur a posté lundi un message sur une page Facebook non officielle, pour annoncer qu’il votera pour Emmanuel Macron. Si la page n’est pas tenue par le chanteur lui-même, le message serait authentique, selon des informations du Parisien. Emmanuel Macron est « le seul qui me paraît intègre, le seul sans parti, le seul sans casserole au cul et la seule alternative aux Le Pen et aux Fillon », lâche l’artiste dans son message, qui a suscité de nombreux commentaires négatifs.

Philippe Poutou une nouvelle fois malmené dans « On n’est pas couché »

Il y a un mois, Philippe Poutou avait fait un passage mouvementé dans l’émission On n’est pas couché, son intervention marquée par le fou rire de la chroniqueuse Vanessa Burggraf, qui lui avait fait perdre du temps d’antenne, et provoqué une polémique sur le « mépris » supposé de l’émission vis-à-vis des « petits » candidats. Rebelote samedi soir : le candidat du Nouveau parti anticapitaliste, qui a obtenu 573 parrainages, a pu cette fois profiter du même temps de parole que les autres. Enfin, en théorie, puisque sur le plateau, l’ambiance était très tendue, Laurent Ruquier allant même jusqu’à l’empêcher de terminer une de ses phrases d’un « De toute façon c’est fini ! ». Une situation qui a amené le candidat du NPA à poster sur sa page Facebook une vidéo « mise au point » entre l’enregistrement et la diffusion de l’émission.