Présidentielle: Pour les Français, c'est Mélenchon qui incarne le mieux la gauche

SONDAGE Le candidat estime que « les autres se sont démonétisés à une vitesse incroyable et de manière inattendue »...

20 Minutes avec AFP

— 

Jean-Luc Mélenchon place de la République le 18 mars 2017.

Jean-Luc Mélenchon place de la République le 18 mars 2017. — BERTRAND GUAY / AFP

Jean-Luc Mélenchon en est convaincu, il « devient une figure rassurante ». De fait, les Français pensent que le candidat de La France insoumise à l’élection présidentielle est celui qui incarne le mieux « les idées et les valeurs de la gauche », selon un sondage Ifop publié par le Journal du Dimanche.

>> Baromètre: En mars, Mélenchon remonte, Le Pen et Fillon stables et Hamon décroche

Les sondés sont 44 % à penser que Jean-Luc Mélenchon incarne le mieux « les idées et les valeurs de la gauche ». Benoît Hamon arrive en 2e position (31 %) suivi par Emmanuel Macron (21 %). Deux pour cent des personnes interrogées ne se prononcent pas (NSP).

« Je pense que les gens ont soif d’humanité ! »

La « conjonction de la grande marche du 18 mars pour la VIe République et du débat du 20 mars a provoqué mon décollage. La nature de ma candidature a changé », considère Jean-Luc Mélenchon dans une interview au JDD. Outre les qualités de son programme « et sans doute les [s]iennes », le candidat estime que « les autres candidats se sont démonétisés à une vitesse incroyable et de manière inattendue ».

>> A lire aussi : Olivier Besancenot repousse l'idée d'une alliance entre Philippe Poutou et Jean-Luc Mélenchon

« Tout cela donne un relief particulier à ma candidature. Je deviens une figure rassurante. Je pense que les gens ont soif d’humanité ! » ajoute le candidat, en progression dans les récents sondages, où il creuse l’écart avec le socialiste Benoît Hamon. « Je suis un chemin balisé. Du coup, j’apparais pour beaucoup comme une solution raisonnable… Non, pas raisonnable… raisonnée. Avec moi, il y a des étapes, un calendrier, une méthode », plaide encore le candidat de La France insoumise.

« Honnête » et « proche des préoccupations des Français »

A la question de savoir si les sondés souhaiteraient « qu’avant le premier tour de l’élection Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon nouent une alliance », ils sont 43 % à la souhaiter, 56 % à ne pas la souhaiter et 1 % ne se prononcent pas.

Quant à la personnalité de Jean-Luc Mélenchon, 77 % des personnes interrogées le pensent « honnête » (22 % ne le pensent pas et 1 % NSP), 76 % estiment « qu’il est proche des préoccupations des Français » (24 % sont d’un avis contraire et 1 % sans opinion).

Quarante-neuf pour cent pensent qu’il « est capable de réformer le pays » (51 % ne le pensent pas et 1 % NSP), 46 % estiment qu’il « a la stature d’un président de la République » tandis que 54 % sont d’un avis contraire et 1 % ne se prononcent pas. Enfin, Jean-Luc Mélenchon inquiète 62 % des sondés (38 % sont d’un avis contraire et 1 % NSP).

Enquête réalisée par téléphone du 31 mars au 1er avril 2017 auprès d'un échantillon de 1.002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus selon la méthode des quotas.