Les six candidats à la présidentielle recalés du débat de TF1 le 20 mars 2017.
Les six candidats à la présidentielle recalés du débat de TF1 le 20 mars 2017. - Montage 20 Minutes

Ils ont été évincés. Nathalie Arthaud, François Asselineau, Jacques Cheminade, Nicolas Dupont-Aignan, Jean Lassalle et  Philippe Poutou n’ont pas été invités au débat présidentiel organisé par TF1 ce lundi. 20 Minutes a demandé aux intéressés ce qu’ils avaient prévu comme « plan B ».

Arthaud et Cheminade dans « L’Autre débat »

Explicite, le média créé par d’anciens journalistes d’iTélé, organise en parallèle « L’Autre débat » pour donner la parole aux six candidats exclus par la chaîne du groupe Bouygues. Il aura lieu dès 20h30 ce lundi et sera diffusé en direct sur les réseaux sociaux. Les équipes de Jacques Cheminade et Nathalie Arthaud ont confirmé à 20 Minutes que leur candidat serait présent.

Karel Vereycken, porte-parole du candidat de Solidarité et Progrès, estime que le débat de TF1 est symptomatique de « la berlusconisation des médias français ». Jacques Cheminade regardera-t-il le débat des « grands » candidats en différé ? « Il se mettra une pince à linge sur le nez et il regardera… Il faut se tenir au courant, et savoir dans quelle piscine on nage ».

Chez Lutte ouvrière, Pierre Royan, coordinateur de campagne dénonce « la double campagne » menée par TF1, « en contradiction avec le pluralisme et la démocratie ». Les six candidats non invités par la chaîne se sont vus proposer une invitation au journal télévisé. « Nathalie Arthaud les a prises ces dix minutes, c’est toujours ça… » Quant au débat de TF1, « elle regardera la fin, après le débat sur Explicite ».

Poutou finalement coincé à Bordeaux

Le candidat du Nouveau parti anticapitaliste avait confirmé sa participation à Explicite. Mais Jean-Marc Bourquin, responsable communication du mouvement, a précisé à 20 Minutes ce lundi soir qu’un problème d’agenda empêchera Philippe Poutou de venir à Paris pour débattre. « Il était mobilisé toute la journée dans son usine, il a participé aux négociations toute l’après-midi avec Ford Europe », indique-t-il.

>> A lire aussi: Philippe Poutou, le seul candidat qui risque de perdre son boulot

Le timing était donc trop serré. « Sans compter que demain matin il est convoqué par son employeur pour l’avenant [à son contrat de travail] qui lui permettra de se consacrer à plein-temps à la campagne ». Le NPA a proposé d’envoyer Olivier Besancenot à la place, en vain. « On est vraiment effondrés », lâche Jean-Marc Bourquin.

Lassalle en meeting dans le Béarn

Mais tous les candidats recalés n’ont pas répondu à l’invitation d’Explicite… C’est le cas de Jean Lassalle, qui sera en meeting, de 20h à 22h, dans son fief béarnais, à Oloron-Sainte-Marie, pour le lancement officiel de sa campagne. « C’est un parti pris, c’est voulu de lancer la campagne de cette manière, auprès de ses soutiens locaux », indique son équipe. Suivra-t-il le débat, en différé ? « Il suit tout ce qui se passe ».

L’ancien berger devenu maire, conseiller général puis député n’enverra pas de porte-parole pour le représenter à « L’Autre débat » organisé par Explicite.

>> A lire aussi : On est partis à la chasse aux parrainages avec Jean Lassalle

Dupont-Aignan chez Hanouna

Choqué d’avoir été évincé du débat sur TF1, le candidat de Debout la France s’est fait remarquer sur la même chaîne, lors du JT de samedi soir qu’il a quitté en signe de protestation. Il sera finalement invité ce lundi soir sur une chaîne concurrente, C8 (du groupe Canal Plus, dirigé par Vincent Bolloré), dans la très populaire émission de Cyril Hanouna Touche pas à mon poste, qui débute à 19h10. Il s’offre ainsi une belle vitrine dans cette émission qui réunit en moyenne 1,71 million de téléspectateurs.

François Asselineau zappe «L'Autre Débat»

Le candidat de l’Union populaire républicaine ne participera a priori pas au débat d’Explicite. Son agenda médiatique est toutefois loin d’être vide : il sera l’invité de CNews (chaîne du groupe Canal Plus) dès 21h, aux côtés de Jean Lassalle, Nicolas Dupont-Aignan et Philippe Poutou, après être passé sur la chaîne Public Sénat dès 18h45.

Son équipe a finalement répondu ce mardi à 20 Minutes : «François Asselineau n'a pas souhaité participer au deuxième débat, considérant, à juste titre, qu'il ne devait pas y avoir deux débats distincts, l'un pour les «grands» l'autre pour les «petits» (selon la catégorisation opérée par TF1)».

>> A lire aussi : Qui est François Asselineau, le candidat du «Frexit»?

 

Mots-clés :