Premier débat de la présidentielle: Tabourets, thé au miel et vélo…Les coulisses de la préparation des candidats

BACKSTAGE Les cinq candidats à la présidentielle invités à débattre ce lundi soir ont des techniques particulières pour se préparer...

L.C.

— 

Le plateau où aura lieu le débat sur TF1 entre 5 candidats à la présidentielle, le 20 mars 2017.

Le plateau où aura lieu le débat sur TF1 entre 5 candidats à la présidentielle, le 20 mars 2017. — Eric DESSONS/JDD/SIPA

Cinq des onze candidats à la présidentielle s’affronteront ce lundi soir sur le plateau de TF1, à J-34 du premier tour de l’élection. A quelques heures de ce débat entre François Fillon, Benoît Hamon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon, 20 Minutes vous livre trois anecdotes sur les coulisses de l’émission et sur les techniques des candidats pour préparer cette joute médiatique.

>> A lire aussi : Quatre choses à savoir avant de regarder ce soir le premier débat sur TF1

Des tabourets grâce à Marine Le Pen

Les candidats n’auront pas à rester debout, derrière leur pupitre, pendant trois heures d’affilée. Et c’est grâce à une victoire du Front national, selon l’un de ses communicants, Alain Vizier, qui a déclaré au Figaro : « Ils n’en avaient même pas prévu ! [des tabourets] C’est vraiment marche ou crève, ils ne se soucient pas du confort des candidats ».

>> A lire aussi: «Ce débat peut être le point culminant de la campagne présidentielle»

Thé au miel puis vin blanc : le cocktail Hamon

Après son grand raout à Bercy ce dimanche, Benoît Hamon, elon Europe 1 soignera ses cordes vocales mises à l’épreuve avec une cure de thé au miel. Puis, comme avant chaque débat et chaque meeting, il boira sûrement un verre de vin blanc, son « rituel porte-bonheur » écrit Europe 1.

>> A lire aussi : On a eu accès aux fiches de préparation des cinq candidats pour le débat

Du sport et des doublures pour Fillon 

Le champion de la droite a choisi de se mettre au vert dès jeudi, chez lui dans la Sarthe, indique le JDD. Selon Europe 1, il y fait du footing, du vélo, de la cuisine à la maison et un peu de lecture. Des fiches détaillées avec des critiques pour chacun de ses quatre adversaires ont été distribuées par les équipes de François Fillon ce lundi, officiellement pour les soutiens qui organiseront des réunions à domicile. Il faudra attendre ce soir pour voir si ces éléments de langage reviennent dans la bouche du candidat.

Il a par ailleurs préparé avec soin ce débat avec des « doublures » selon L’Express : son porte-parole Luc Chatel a endossé le rôle d’Emmanuel Macron et la députée des Bouches-du-Rhône Valérie Boyer celui de Marine Le Pen.

Séance de binge-watching pour Macron

Le candidat d’En marche !, moins rompu à l’exercice du débat télévisé que ses adversaires (qui sont passés par les primaires ou étaient déjà en lice en 2012), a revu des extraits des débats des primaires, selon Europe 1. C’est ainsi qu’il aurait trouvé « l’exemple à ne pas suivre : Bruno Le Maire ». « La cravate/pas de cravate, les grands gestes… c’est tout ce qu’il ne faut pas faire », glisse l’un de ses conseillers.