Front national: Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard élus à l'Assemblée nationale

54 contributions
Publié le 17 juin 2012.

LEGISLATIVES - Le FN fait entrer deux députés à l'Assemblée nationale et Jacques Bompard, du parti d'extrême droite Ligue du Sud, fête sa victoire...

«On pourra parler de succès dès qu'on aura un député», indiquait il y a quelques jours le porte-parole de campagne du Front national Florian Philippot. Le «Rassemblement Bleu Marine», label lancée par Marine Le Pen pour les législatives, a accouché de deux députés à l’Assemblée nationale, avec la victoire, ce dimanche soir, de Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard respectivement dans la 3e circonscription du Vaucluse et la 2e du Gard.

>> Lire notre portrait de Marion Maréchal-Le Pen, benjamine de l’Assemblée nationale

C’est une première pour le Front national depuis 1997, date à laquelle le frontiste Jean-Marie Lechevallier avait été élu dans le Var, avant de voir son élection invalidée l’année suivante.

Marion Maréchal-Le Pen, petite-fille de Jean-Marie Le Pen, a été élue avec 42,09% des votes. La nouvelle benjamine de l’Assemblée nationale bat le député UMP sortant, Jean-Michel Ferrand (35,82%) et la socialiste Catherine Arkilovitch (22,08%) qui avait enfreint la consigne nationale du PS, appelant au désistement.

Victoire mitigée du FN

Symbole du renouvellement et de la «dédiabolisation» du Front national, l’avocat Gilbert Collard, «mariniste» sans être encarté au Front national, a recueilli 42,82 % des voix lors d'une triangulaire. Il faisait face au député sortant UMP Etienne Mourrut (15,63 %) et la socialiste Katy Guyot (41,56 %). L’avocat a indiqué au soir de sa victoire vouloir remplir «une mission de casse-couilles démocratique» sur France 2.

La victoire du Front national est néanmoins mitigée à cause de la défaite –sur le fil- de Marine Le Pen à Hénin-Beaumont, face au socialiste Philippe Kemel. Evoquant l'élection de deux députés ce dimanche soir, la présidente du Front national a indiqué ce dimanche soir qu’«au bout de 25 ans, nous avons brisé ce plafond de verre. C'est, pour moi, un grand motif de satisfaction». Jean-Marie Le Pen, président d'honneur du Front national, a estimé ce dimanche soir à Carpentras que «le FN était à jeu égal» avec le reste de la classe politique.

Par ailleurs, dans la 4e circonscription de Vaucluse, un ancien du Front National, Jacques Bompard, est arrivé premier ce dimanche soir. Le maire d’Orange, actuel président d’une formation d’extrême droite appelée «Ligue du Sud», faisait face au candidat PS Pierre Meffre. Jacques Bompard rentre à l’Assemblée nationale, vingt-six ans après avoir été élu député FN en 1986. Il est aujourd’hui le frère ennemi du Front national.

>> Voir ci-dessous la réaction de Marine Le Pen au soir du second tour des législatives

>> Si la vidéo ne se lance pas, vous pouvez la regarder par là

>> Le live de la soirée politique des législatives

>> La carte des résultats

>> Les résultats, circonscription par circonscription

Anne-Laëtitia Béraud
publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr