Législatives: Le tweet très surprenant de Valérie Trierweiler

152 contributions
Publié le 12 juin 2012.

POLITIQUE - Elle y adresse un message de soutien Olivier Falorni, le candidat dissident qui affronte Ségolène Royal...

Alors que Martine Aubry et Cécile Duflot sont à la Rochelle pour soutenir Ségolène Royal en difficulté dans la 1ere circonscription de la Rochelle face à Olivier Falorni, candidat dissident, la compagne du chef de l’Etat, Valérie Trierweiler a adressé un message surprenant sur son compte Twitter.

Alors que les internautes s'interrogeaient sur un possible piratage du compte twitter de la compagne de Hollande, Trierweiler a confirmé l'authenticité de son message à l'AFP. Soutien? Encouragement? Ce petit mot va en tout cas à l'encontre de toutes les déclarations des dirigeants socialistes qui ont demandé à de multiples reprises à Falorni de retirer sa candidature.  Contacté par plusieurs journalistes, Falorni, qui avait déjeuné l'été dernier avec le coupe Hollande-Trierweiler, s'est dit «touché» par ce message. 

Ségolène Royal, interrogée par notre envoyée spéciale à la Rochelle à la sortie d'un restaurant où elle dit  avoir passé un «un moment délicieux» avec Aubry et Duflot, s'est refusé à polémiquer. «Je n’ai pas de commentaire à faire. Je m’occupe des Rochelais et de ma circonscription. Toutes mes pensées vont vers les électeurs de Charentes-Maritime. Toute mon énergie est dans ce combat difficile», a-t-elle déclaré. «La politique est une chose sérieuse», a balayé Aubry. 

Hollande, lui, soutient Royal

Arrivé en deuxième position dimanche, Olivier Falorni, dissident socialiste, espère battre Ségolène Royal en Charente-Maritime. Il a déposé sa candidature pour le second tour à la préfecture, lundi après-midi. Le tweet de Trierweiler a été publié, mardi, alors que l’ancienne candidate à la présidentielle vient de publier une profession de foi où l'on peut lire un message de soutien de François Hollande à Royal. «Dans cette circonscription, Ségolène Royal est la seule candidate de la majorité», peut-on lire de la part du président de la République qui a pourtant répété à plusieurs reprises qu'il ne se mêlerait pas de la campagne des législatives.

Contacté par 20 Minutes, l’entourage de Valérie Trierweiler et du président de la République n’ont pas encore réagi. Dans une interview à Femme actuelle, la compagne de Hollande avait déclaré que le chef de l'Etat lui fait «totalement confiance, sauf pour (s)es tweets».

Les relations entre les Royal et Trierweiler ne sont pas forcément au beau fixe. Pendant la campagne présidentielle, lors du meeting de Rennes, l'ancienne candidate à la présidentielle avait très mal pris que la compagne de Hollande organise une poignée de main entre elles devant les photographes sans la prévenir. «C'est la première fois et la dernière fois que tu fais ça», avait écrit Royal à Manuel Valls, le directeur de la communication de Hollande, dans un SMS reproduit dans les colonnes de L'Express. 

La droite, elle, s’empare déjà du sujet comme Valérie Pécresse.

Matthieu Goar
publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr