Législatives: La gauche assure, la droite résiste, le centre est mort, selon la presse

10 contributions
Publié le 11 juin 2012.

REVUE DE PRESSE - La gauche est proche de la majorité absolue pour les journaux de gauche, l'UMP résiste bien pour la presse conservatrice...

La presse française souligne ce lundi le taux d'abstention record et l'accentuation de la bipolarisation de la vie politique au lendemain du premier tour des élections législatives qui ont mis le Parti socialiste et ses alliés en position d'obtenir la majorité absolue à l'Assemblée nationale.

«Le parti socialiste emporte une nette victoire, renouant avec des scores historiques (34,4% des voix) et pouvant espérer, seul, une majorité absolue dans la future Assemblée, du jamais vu depuis 1981», écrit Jérôme Bonnet pour le site Internet Mediapart. Le Monde en ligne titre: «la majorité absolue à la portée du PS». «A lui seul, le parti présidentiel pourrait obtenir la majorité à l'Assemblée nationale», souligne Libération.

«L'UMP, de son côté, s'en sort bien»

Le Figaro en revanche, tout en soulignant l'arrivée en tête du bloc des gauches (46,5%), préfère insister sur le «jeu égal» que font le PS et l'UMP, chacun obtenant grosso modo 34% des suffrages. «L'UMP, de son côté, s'en sort bien», estime Etienne Mougeotte dans un éditorial à la une du quotidien conservateur.

«La droite et le centre vont donc aborder le second tour dans une situation moins défavorable que prévu», poursuit l'éditorialiste qui conseille aux dirigeants de l'UMP d'en profiter pour «mettre les projecteurs sur les vrais et graves problèmes du moment» et notamment les déficits publics.

Si «l'hypothèse d'une cohabitation semble définitivement écartée, (...) l'incertitude demeure sur les contours» de la nouvelle majorité, concède François Wenz-Dumas dans Libération. Et de souligner que le niveau élevé de l'abstention «a une conséquence directe: il accentue la bipolarisation, empêchant notamment le Front national de se maintenir en triangulaire quand il arrive en troisième position».

«Le retour de la bipolarisation»

«Le premier tour des élections législatives signe le retour de la bipolarisation», confirme Guillaume Tabard dans Les Echos en soulignant que l'UMP et le PS totalisent avec leurs alliés environ 70% des voix. Et de rappeler que la «malédiction» des législatives a encore frappé: Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et François Bayrou qui à eux trois avaient totalisé près de 40% des voix au premier tour de la présidentielle, n'obtiennent plus qu'un peu plus de 20% des voix au premier tour des législatives.

Avec le score du MoDem (1,8%), cette bipolarisation s'accompagne de «la mort politique du centre, historique dans l'histoire de la Ve République», écrit Guillaume Tabard. Analyse confirmée par François Bonnet de Mediapart qui souligne que la victoire de la gauche «s'accompagne de sérieux reculs» avec notamment «l'affaiblissement des autres forces de gauche, écologistes et Front de gauche (et) la disparition du centre indépendant rêvé par François Bayrou».

«Il n'y a cette fois ni appétit de gauche ni volonté de changer la vie»

Au delà de la majorité qui se dessine à l'Assemblée nationale, les éditorialistes sont unanimes à souligner le taux d'abstention record de 42% enregistré dimanche. Il n'y a pas eu d'effet d'entraînement de la présidentielle. «L'abstention record au premier tour des élections législatives confirme que nous ne sommes décidément plus en 1981. Il n'y a cette fois ni appétit de gauche ni volonté de changer la vie», écrit Etienne Mougeotte en une du Figaro.

Pour Jean-François Pécresse (Les Echos), «ce regain d'abstention, plus fort encore qu'en 2007, est aussi le lot particulier des présidents de gauche: François Hollande l'éprouve à son tour, après François Mitterrand en 1981 et 1988. Cet indice d'une population silencieuse loin de participer à l'élan du 6 mai devrait être une invitation supplémentaire à ne pas voir dans ces résultats électoraux un blanc-seing délivré à une politique dont les contours restent encore flous.»

Avec Reuters
publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr