Législatives: François Bayrou, dépité des Pyrénées-Atlantiques

23 contributions
Publié le 10 juin 2012.

POLITIQUE - La descente aux enfers du président du MoDem se poursuit avec une triangulaire périlleuse dans sa circonscription...

«Les résultats sont difficiles et annoncent un deuxième tour particulièrement ardu.» François Bayrou lui-même le sait, la spirale négative dans laquelle il se trouve depuis 2007 n’est pas arrivée à son terme. En mauvaise posture dans sa circonscription des Pyrénées-Atlantiques, le président du MoDem pourrait perdre dimanche prochain son dernier mandat, celui de député.

>> Retrouvez les résultats circonscription par circonscription sur notre carte

Arrivé deuxième au premier tour, François Bayrou aborde donc une triangulaire dans une fâcheuse posture. Au terme d’un second tour aux allures de triangle des Bermudes, le troisième homme de la présidentielle 2007 pourrait bien perdre le siège de député qu’il détient depuis 1986.

Le choix de Bayrou

«Les raisons de ce résultat sont très très claires: une partie importante de mon électorat traditionnel n’a pas compris et n’a pas accepté la décision qui a été la mienne de voter pour François Hollande au deuxième tour», a réagi ce dimanche l’ancien eurodéputé. Ironie du sort, c’est désormais de l’UMP que dépend son sort.

La candidate socialiste Nathalie Chabanne est avec 34,90 % des voix largement devant François Bayrou et ses 23,63 %. L’espoir du député sortant repose sur un éventuel désistement de l’UMP Éric Saubatte, qui peut toutefois choisir de se maintenir, fort de ses 21,72 %. Jean-François Copé a indiqué que le bureau national de son parti tranchera lundi le cas Bayrou. Pas sûr que l’UMP ait mieux digéré le choix de Bayrou que son électorat.

Si la vidéo ne démarre pas, cliquez ici.

Julien Ménielle
publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr