Résultats légistatives Doubs: Outre LREM et Les Républicains, les écologistes ont un représentant

ELECTIONS Elu dimanche avec 62,19% des voix dans la deuxième circonscription du Doubs, Eric Alauzet représentera néanmoins les écologistes au sein de la majorité présidentielle à l'Assemblée...

B.P.

— 

Élu en 2012, l'écologiste Eric Alauzet était candidat à sa réélection, sous l'étiquette EELV, mais avec le soutien du PS et sous la bannière Majorité présidentielle également.

Élu en 2012, l'écologiste Eric Alauzet était candidat à sa réélection, sous l'étiquette EELV, mais avec le soutien du PS et sous la bannière Majorité présidentielle également. — WITT/SIPA

  • Dans le Doubs, les écologistes disposeront avec Eric Alauzet de leur seul député élu en France.
  • Mais ce parlementaire élu dans la deuxième circonscription siègera, avec quatre autres Doubistes, au sein du groupe de majorité présidentielle.

Dans la deuxième circonscription du Doubs à l’est de Besançon, pas de surprise. Vainqueur du premier tour avec 42,43 %, le député écologiste sortant Eric Alauzet a été réélu, ce dimanche, en récoltant 62,19 % des suffrages au second tour des législatives face au Républicain Ludovic Fagaut, dans un coin où l’abstention a atteint 55,28 %.

>> Suivez en direct les événements au lendemain du second tour des législatives

>> Le résultat du second tour dans la deuxième circo du Doubs :

Mais, ainsi que nous l’avions déjà expliqué à l’issue du premier tour, le cas d’Eric Alauzet est particulier. Ce médecin de profession fait partie des parlementaires écolos qui ont rejoint les socialistes à l’Assemblée nationale en mai 2016 sans quitter leur parti. En vue de cette élection depuis, ce député de 59 ans a ainsi obtenu le soutien du PS.

>> A lire aussi : Les écologistes en tête dans une circonscription du Doubs, la seule en France

Et s’il a envisagé l’investiture La République en marche pour ces législatives, Eric Alauzet s’est finalement présenté comme candidat de la majorité présidentielle, en profitant également de l’absence de candidat du mouvement lancé par le désormais président Emmanuel Macron face à lui dans la deuxième circonscription du Doubs.

Cet écologiste avec trois autres LREM du Doubs dans la majorité

Désormais, Eric Alauzet se verrait bien participer à la construction d’un pôle écologiste au sein de la majorité dans l’Hémicycle. Il retrouvera notamment trois députés doubistes de La République en marche au palais Bourbon, alors que le PS - qui en avait deux - n’a désormais plus de représentant dans le département.

>> A lire aussi : Comment LREM va gérer sa large majorité à l'Assemblée?

A l’ouest de Besançon, dans la première circonscription, c’est Fannette Charvier de LREM qui a sorti la socialiste Barbara Romagnan (avec 53,49 %), tandis que Frédéric Barbier (LREM, aussi) a remporté l’ancienne circonscription de Pierre Moscovici (la quatrième avec 61,64 %) et que Denis Sommer (LREM, toujours) s’est emparé de justesse de la troisième, à Montbéliard (avec 50,81 %).

Quant à eux, Les Républicains ne conservent qu’une seule circonscription (sur deux en 2012), grâce à Annie Genevard, maire de Morteau, qui n’a tremblé dans le sud du département où elle a recueilli 59,78 % des voix. La seule réelle résistance à la déferlante LREM dans le Doubs.