Législatives: Quels résultats pour les anciens ministres de François Hollande?

POLITIQUE Sur 26 ministres du précédent quinquennat qui étaient candidats, seuls 9 ont obtenu un siège à l'Assemblée...

M.C.

— 

Photo de famille du gouvernement Valls à l'issue du premier Conseil des ministres, le 4 avril 2014 à l'Elysée.

Photo de famille du gouvernement Valls à l'issue du premier Conseil des ministres, le 4 avril 2014 à l'Elysée. — ALAIN JOCARD / AFP

Ils étaient 26 en lice avant le premier tour des législatives. Mais à l’arrivée, seuls 9 de ces candidats, qui ont tous été titulaires d’un portefeuille ministériel pendant une partie ou la totalité du quinquennat de François Hollande, siégeront à l'Assemblée nationale. 

>> A lire aussi : Suivez en direct tous les événements au lendemain du second tour

Douze de ces anciens membres des gouvernements de Jean-Marc Ayrault et/ou de Manuel Valls avaient d’ailleurs été éliminés dès le premier tour. On fait le point :

>> A lire aussi : Déroute historique pour le PS et ses alliés avec une quarantaine de sièges

  • Ceux qui ont été élus

Delphine Batho, ancienne ministre de l’Ecologie : réélue dans la 2e circonscription des Deux-Sèvres avec 56,94 % des voix face à Christine Heintz (LREM).

Ericka Bareigts, ancienne ministre des Outre-mer : élue dans la 1re circonscription de la Réunion avec 65,86 % des voix face à Jean-Jacques Morel (LR).

Guillaume Garot, ancien ministre délégué à l’Agroalimentaire : réélu dans la 1re circonscription de la Mayenne avec 61,24 % des voix face à Béatrice Mottier (LREM).

Annick Girardin, ancienne ministre de la Fonction publique et actuelle ministre des Outre-Mer : réélue à Saint-Pierre-et-Miquelon avec 51,87 % des voix face à Stéphane Lenormand (DIV).

Stéphane Le Foll, ancien ministre de l’Agriculture : réélu dans la 4e circonscription de la Sarthe avec 54,91 % des voix face à Emmanuel Franco (LR).

George Pau-Langevin, ancienne ministre des Outre-mer : réélue dans la 15e circonscription de Paris avec 60,29 % des voix face à Mehdi Kemoune (LFI).

Sylvia Pinel, ancienne ministre du Logement : réélue dans la 2e circonscription du Tarn-et-Garonne avec 55,40 % des voix face à Romain Lopez (FN).

Barbara Pompili, ancienne secrétaire d’Etat à la Biodiversité : réélue dans la 1re circonscription de la Somme avec 61,89 % des voix face à Cédric Maisse (LFI).

Manuel Valls, ancien Premier ministre : réélu dans la 1re circonscription de l’Essonne avec 50,30 % des voix face à Farida Amrani (LFI). La candidate de La France insoumise, qui conteste la victoire de Manuel Valls, a annoncé qu’elle allait « recompter » les bulletins de vote.

  • Ceux qui ont été battus au second tour

Myriam El Khomri, ancienne ministre du Travail, battue dans la 18e circonscription de Paris par Pierre-Yves Bournazel (LR).

Valérie Fourneyron, ancienne secrétaire d’Etat au Commerce : battue dans la 1re circonscription de la Seine-Maritime par Damien Adam (LREM).

Marisol Touraine, ancienne ministre de la Santé : battue dans la 3e circonscription d’Indre-et-Loire par Sophie Auconie (LR-UDI).

Jean-Jacques Urvoas, ancien ministre de la Justice : battu dans la 1re circonscription du Finistère par Annaïg Le Meur (LREM).

Najat Vallaud-Belkacem, ancienne ministre de l’Education : battue dans la 6e circonscription du Rhône par Bruno Bonnell (LREM).

>> A lire aussi : Quel avenir pour les anciens députés et les ministres candidats battus?

  • Ceux qui ont été éliminés dès le premier tour

Kader Arif, ancien Secrétaire d’Etat aux anciens combattants (10e circonscription de Haute-Garonne)

Pascale Boistard, ancienne secrétaire d’Etat aux Droits des femmes (1re circonscription de la Somme)

Emmanuelle Cosse, ancienne ministre du Logement (3e circonscription de Seine-Saint-Denis)

Cécile Duflot, ancienne ministre du Logement (6e circonscription de Paris)

Christian Eckert, ancien secrétaire d’Etat au Budget (3e circonscription de Meurthe-et-Moselle)

Matthias Fekl, ancien ministre de l’Intérieur (2e circonscription du Lot-et-Garonne)

Aurélie Filippetti, ancienne ministre de la Culture (1re circonscription de Moselle)

Benoît Hamon, ancien ministre de la Consommation (11e circonscription des Yvelines)

François Lamy, ancien ministre délégué à la Ville (1re circonscription du Nord)

Juliette Méadel, ancienne secrétaire d’Etat chargée de l’Aide aux victimes (10e circonscription de Seine-et-Marne)

Ségolène Neuville, ancienne secrétaire d’Etat en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion (3e circonscription des Pyrénées-Orientales)

Christophe Sirugue, ancien Secrétaire d’État chargé du Numérique et de l’Innovation (5e circonscription de Saône-et-Loire)

>> A lire aussi : Cambadélis, Mennucci, Hamon… La longue liste des ténors et ministres PS éliminés au 1er tour