Législatives: François de Rugy candidat à la présidence de l'Assemblée nationale

CANDIDATURE Pour succéder à Claude Bartolone…

C. Ape.

— 

Francois de Rugy, candidat de la primaire de la gauche, le 23 novembre 2016 à la Cité des Sciences et de l'Industrie à Paris

Francois de Rugy, candidat de la primaire de la gauche, le 23 novembre 2016 à la Cité des Sciences et de l'Industrie à Paris — TRISTAN REYNAUD/SIPA

Les élections législatives à peine terminées, certains ont déjà le regard porté vers l’avenir… et le « perchoir ». François de Rugy, ex-membre d’Europe Ecologie Les Verts qui a rallié Emmanuel Macron et La République en marche pendant la campagne présidentielle, a déclaré dimanche vouloir briguer la présidence de l’Assemblée nationale.

>> A lire aussi : Suivez en direct les événements de la journée

« Nous avons pris des engagements : réduire le nombre de députés, réduire le nombre de mandats dans le temps, aller plus loin dans la transparence, la lutte contre les conflits d’intérêts. Ce sont des choses sur lesquelles je me bats. J’ai écrit d’ailleurs un certain nombre de propositions de lois là-dessus depuis des années. Et c’est pourquoi je proposerai ma candidature au groupe En Marche ! pour la présidence de l’Assemblée nationale », a-t-il déclaré au micro de France Culture.

Celui qui a été réélu dans la première circonscription de Loire-Atlantique avec 66,14 % des voix avait expliqué vouloir attendre le second tour des législatives avant de se positionner comme successeur de Claude Bartolone.