VIDEO. Résultat législatives 2017: Quel est le résultat pour les six ministres de Macron qui jouaient leur poste au gouvernement?

ELECTIONS Les résultats au second tour des élections législatives pour les six membres du gouvernement qui se présentent…

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Marielle de Sarnez, Mounir Mahjoubi, Bruno Le Maire, Richard Ferrand, Christophe Castaner et Annick Girardin doivent gagner dans leur circonscription sous peine de devoir quitter le gouvernement.

Marielle de Sarnez, Mounir Mahjoubi, Bruno Le Maire, Richard Ferrand, Christophe Castaner et Annick Girardin doivent gagner dans leur circonscription sous peine de devoir quitter le gouvernement. — Montage 20 Minutes CHAMUSSY/SIPA / Virginia Mayo/AP/SIPA/ Eric Feferberg/AP/SIPA / David Niviere/SIPA /

  • Six ministres étaient candidats aux élections législatives
  • Le Premier ministre Edouard Philippe a expliqué que les ministres qui échouent aux élections législatives qui’ils seraient contraints de démissionner du gouvernement

Ils étaient six à jouer leur ministère lors de ces élections législatives. En cas de défaite à ces élections, Bruno Le Maire, Marielle de Sarnez, Richard Ferrand, Annick Girardin, Christophe Castaner et Mounir Mahjoubi auraient été contraints de démissionner. Sur ces six candidats, cinq étaient arrivés en tête au soir du premier tour des élections législatives. 20 Minutes fait le point.

>> Tous les résultats des élections législatives

Bruno Le Maire, le 31 mai 2017 à l'Elysée.
Bruno Le Maire, le 31 mai 2017 à l'Elysée. - CHAMUSSY/SIPA

Bruno Le Maire, vainqueur dans l’Eure

Qu’ils paraissent loin les 2,4 % de la primaire à droite pour Bruno Le Maire… Le ministre de l’Economie d’Emmanuel Macron jouait son avenir politique dans la 1e circonscription de l’Eure. Exclu de son parti Les Républicains après sa nomination à Bercy, l’ancien proche de Villepin aurait pu se retrouver sans ministère et sans parti.

Mais l’ancien ministre de droite a réussi son pari dans la 1e circonscription de l’Eure. Bruno Le Maire a annoncé dimanche sur Twitter qu’il était réélu député dans la première circonscription de l’Eure. « Cette victoire, c’est votre victoire et c’est la plus belle de mes trois victoires aux élections législatives car c’est sans doute celle qui était la moins écrite à l’avance », a déclaré le député REM Bruno Le Maire dans une vidéo diffusée sur Twitter. Il obtient 64,53 %% des voix contre 35,47 % à son adversaire du 2e tour Fabienne Delacour, candidate du FN.

>> A lire. Reportage: Après un passage à vide, revoilà Bruno Le Maire, ministre et favori dans l'Eure

Marielle de Sarnez, à Bruxelles le 22 mai 2017.
Marielle de Sarnez, à Bruxelles le 22 mai 2017. - Virginia Mayo/AP/SIPA

Marielle de Sarnez, gagnante à Paris

Pari gagnant dans la capitale pour la ministre des Affaires européennes et vice-présidente du Mouvement démocratique (MoDem). Marielle de Sarnez, candidate LREM dans la 11e circonscription de Paris, gagne le second tour des législatives en obtenant 63,51 %. Elle bat l’avocat Francis Szpiner (Les Républicains), qui recueille 36,49 % des voix.

La candidate avait viré en tête lors du premier tour avec 40,58 % des voix, contre 16,74 % des voix pour Francis Szpiner. Le député sortant PS Pascal Cherki avait été balayé. Députée européenne depuis 1999, Marielle de Sarnez, 66 ans, est comme Richard Ferrand sous le coup d’une enquête, pour soupçons d’emplois fictifs.

Richard Ferrand, le 2 juin 2017. AFP PHOTO / FRED TANNEAU
Richard Ferrand, le 2 juin 2017. AFP PHOTO / FRED TANNEAU - AFP

Richard Ferrand, gagnant malgré l’affaire immobilière​

Certains lui promettaient l’enfer, Richard Ferrand s’en sort finalement très bien. Soupçonné d’affaires, le ministre de la Cohésion des territoires a gagné dans sa 6e circonscription du Finistère sous l’étiquette LREM. Il obtient 56,53 % des voix, contre 43,47 % pour la candidate Les Républicains et maire de Châteaulin Gaëlle Nicolas. L’enquête préliminaire ouverte dans l'affaire immobilière des Mutuelles de Bretagne n’aura pas ému tant que ça les électeurs bretons.

>> A lire aussi: Affaire Ferrand: Quatre questions pour comprendre l'ouverture de l'enquête préliminaire

Annick Girardin, ministre des Outre-mer et candidate aux élections législatives, le 18 mai 2017 sur le perron de l'Elysée à Paris
Annick Girardin, ministre des Outre-mer et candidate aux élections législatives, le 18 mai 2017 sur le perron de l'Elysée à Paris - WITT/CHAMUSSY/SIPA

Annick Girardin réélue sur le fil à Saint-Pierre et Miquelon

Rescapée de la « Hollandie », la ministre de l’Outre-mer briguait un troisième mandat dans la circonscription de Saint-Pierre-et-Miquelon. Investie par le Parti radical de gauche et soutenue par LREM, Annick Girardin était la seule ministre en danger, ayant obtenu au premier tour le même nombre de voix que son adversaire Stéphane Lenormand, d’Archipel Demain (DVD). Ce dimanche, Annick Girardin obtient 136 petites voix d’avance (51,87 % des voix) sur le vice-président du conseil territorial (48,13 %). Elle sauve ainsi son poste au gouvernement.

Christophe Castaner, le 6 juin à l'Elysée.
Christophe Castaner, le 6 juin à l'Elysée. - David Niviere/SIPA

Christophe Castaner, pari gagnant dans les Alpes-de-Haute-Provence

Christophe Castaner va pouvoir continuer à assurer la « bonne parole » du gouvernement. L’ancien député sortant PS a gagné la législative dans la 2e circonscription des Alpes-de-Haute-Provence. Il obtient avec 61,57 % des voix, contre 38,43 % pour Léo Walter, candidat de la France insoumise. L’actuel secrétaire d’État aux Relations avec le Parlement et maire de Forcalquier depuis plus de seize ans briguait son deuxième mandat de député.

Mounir Mahjoubi, secrétaire d'Etat chargé du numérique, candidat LREM à Paris, le 28 mai 2017 à Paris
Mounir Mahjoubi, secrétaire d'Etat chargé du numérique, candidat LREM à Paris, le 28 mai 2017 à Paris - CHAMUSSY/SIPA

Mounir Mahjoubi, gagnant à Paris

Ça passe pour Mounir Mahjoubi. Le jeune secrétaire d’Etat au Numérique, candidat dans la 16e circonscription de Paris, a gagné les législatives. Il obtient 51,1 % des voix, contre 48,82 % pour Sarah Legrain, candidate de la France Insoumise. C’est dans cette circonscription qu’une des figures du PS, le Premier secrétaire du parti Jean-Christophe Cambadélis, a été balayée au premier tour.