Le sénateur-maire PS de Lyon, Gérard Collomb, interrogé mardi sur l'échec de Ségolène Royal aux législatives à La Rochelle, a incriminé la "direction nationale" du Parti, qui a mal apprécié la situation.
Le sénateur-maire PS de Lyon, Gérard Collomb, interrogé mardi sur l'échec de Ségolène Royal aux législatives à La Rochelle, a incriminé la "direction nationale" du Parti, qui a mal apprécié la situation. - Fred Dufour afp.com

© 2012 AFP

Le sénateur-maire PS de Lyon, Gérard Collomb, interrogé mardi sur l'échec de Ségolène Royal aux législatives à La Rochelle, a incriminé la «direction nationale» du Parti, qui a mal apprécié la situation.

«Le problème de La Rochelle: c'était une affaire très mal engagée dès le départ», a-t-il dit au Talk Orange Le Figaro. «Je le regrette pour Ségolène Royal qui s'est abîmée dans cette affaire, qui d'une certaine manière n'aurait jamais dû être encouragée à aller dans cette circonscription-là.»

Falorni réintégré?

«Il y avait des tas de circonscriptions en France où on pouvait assurer l'élection de Ségolène Royal», a observé le maire de Lyon. Il y voit une «erreur d'appréciation de la direction nationale».

Questionné sur une intégration dans le groupe socialiste d'Olivier Falorni, tombeur de la présidente de Poitou-Charentes, Gérard Collomb répond: «le temps fera sans doute son oeuvre».