François Bayrou à Pau le 17 juin 2012.
François Bayrou à Pau le 17 juin 2012. - COLLET GUILLAUME/SIPA

Anne-Laëtitia Béraud

Le label «Centre pour la France», lancé par le MoDem pour les législatives, gagnerait ce dimanche seulement deux députés. Un chiffre extrêmement faible qui acte la disparition d’une force politique, illustrée par la défaite du président du MoDem et ancien candidat à la présidentielle François Bayrou, battu lors d’une triangulaire dans la 2e circonscription des Pyrénées-Atlantiques. Il faisait face à la candidate socialiste Nathalie Chabanne, qui a été élue, et le candidat UMP Eric Saubatte. Cette défaite de François Bayrou met fin à 15 ans d'exercice en tant que député. Ce dimanche soir, le président du MoDem a indiqué: «Ce choix va m'entraîner à changer la forme de mon engagement».

Le député sortant Jean Lassalle, ami fidèle du béarnais, a été élu à 50,98% dans la 4e circonscription des Pyrénées-Atlantiques, face au socialiste François Maïtia. Philippe Folliot, député sortant du Tarn, -non étiqueté «Centre pour la France» mais soutenu par la formation-, a sauvé son siège de peu ce dimanche soir, a appris 20 Minutes du MoDem ce dimanche soir.

Survie du mouvement en question

A La Réunion, dans la 1e circonscription, Nassimah Dindar a été battue par la socialiste Ericka Bareigts, mais le MoDem sauve les meubles avec l’élection de Thierry Robert dans la 7e circonscription de l’île, face au candidat UMP Jean-Claude Lacouture.

Après une défaite cuisante à la présidentielle, où le MoDem totalisa 9,1%, François Bayrou voit  son projet de «recomposition du centre» sanctionné. Sur les 400 candidats «Centre pour la France» présentés aux législatives, sept prétendants avaient pu se maintenir au second tour.

François Bayrou, dont la famille centriste et libérale est aujourd’hui éclatée en diverses chapelles, voit son mouvement totaliser ce dimanche soir trois députés, cinq députés européens et quatre sénateurs. Mais la question de la survie du mouvement, avec la défaite de son chef, reste ce dimanche soir en suspens.

>> Notre live spécial législatives à suivre par ici

>> La carte des résultats

>> Les résultats, circonscription par circonscription