Ségolène Royal dans son appartement de La Rochelle, le 15 juin 2012, alors qu'une personne a placardé sur sa porte une affichette «ici, c'est Falorni», du nom de son adversaire pour le second tour des législatives.
 Ségolène Royal dans son appartement de La Rochelle, le 15 juin 2012, alors qu'une personne a placardé sur sa porte une affichette «ici, c'est Falorni», du nom de son adversaire pour le second tour des législatives.

E.O.

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.