Le taux de participation au premier tour des élections législatives en métropole atteignait 48,31% dimanche à 17H00, selon le ministère de l'Intérieur, en baisse par rapport au premier tour des législatives de 2007 à la même heure (49,28%).
Le taux de participation au premier tour des élections législatives en métropole atteignait 48,31% dimanche à 17H00, selon le ministère de l'Intérieur, en baisse par rapport au premier tour des législatives de 2007 à la même heure (49,28%). - Frank Perry afp.com

© 2012 AFP

Le taux de participation au premier tour des élections législatives en métropole atteignait 48,31% dimanche à 17H00, selon le ministère de l'Intérieur, en baisse par rapport au premier tour des législatives de 2007 à la même heure (49,28%).

Selon deux estimations de l'Ifop et de CSA, le taux de participation devrait atteindre 60% à la clôture des derniers bureaux de vote à 20H00, très près de la participation réelle du 1er tour de 2007 (60,98%).

La participation est largement inférieure à celle enregistrée, à 17H00, au premier tour de l'élection présidentielle, le 22 avril dernier (70,59%), comme c'est toujours le cas lors d'un scrutin législatif par rapport à un scrutin présidentiel.

Si cette tendance se confirme, on se dirige vers le taux de participation le plus bas pour un premier tour des législatives depuis 1988.

Le taux de participation final avait été de 60,98% au premier tour des législatives de 2007 et de 79,48% à celui de la dernière présidentielle.

A La Réunion, où le scrutin, en raison du décalage horaire, a commencé plus tôt qu'en métropole, la participation était de 38,14% à 16H00 locales. Elle atteignait 42,89% à Mayotte à 17H00 locales.