Tract anonyme diffusé contre Jean-Luc Mélenchon.
Tract anonyme diffusé contre Jean-Luc Mélenchon. - DR

M.P.

Et encore de nouveaux tracts anti-Mélenchon. Deux documents ont été diffusés de manière anonyme mercredi prenant pour cible le leader du Front de gauche engagé dans une bataille électorale contre Marine Le Pen dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais. Dans le premier tract, à la «teneur particulièrement nauséabonde» et envoyé «à plusieurs commerçants» explique le Front de gauche, est écrit: «si vous voulez le vote des étrangers, la régularisation des sans-papiers, l’ouverture totale des frontières à tous les immigrés, le drapeau rouge à la place du drapeau tricolore, le minaret de votre rue, alors votez Mélenchon».

Aucune mention du parti, groupe ou association à l’origine du tract ne figure sur le document. Mais sur le fond, il rappelle le faux tract diffusé par le FN la semaine dernière où le visage de Mélenchon apparaissait sur fond vert, barré notamment d’un «Votons Mélenchon» en Français et en arabe et citant une phrase du leader du Parti de gauche prononcée à Marseille le 14 avril: «Il n’y a pas d’avenir pour la France sans les Arabes et les Berbères du Maghreb». Le Front de gauche a d’ailleurs porté plainte pour ce faux tract pour «diffamation».

Le FN veut faire «le buzz»

Même type de procédé dans un second tract diffusé sur les réseaux sociaux. On y voit Mélenchon grimé en Hitler, avec la moustache et la raie sur le côté, devant le camp de concentration d’Auschwitz. Et une phrase du candidat FG, prononcée lors d’une interview à Direct Matin, est reprise: «notre objectif reste de battre le FN, de l’éradiquer politiquement, on y passera le temps qu’il faudra jusqu’à ce qu’on ait le dernier mot».

Le FN assure ne pas être à l’origine de ces tracts. Mais fin mai, après la diffusion du premier tract assumé par le FN, Marine Le Pen avait promis de nouveaux tracts. «L’idée c’était de faire le buzz et de remettre le sujet de l’immigration au centre de la campagne. Ça a très bien réussi. J’assume complètement cette opération que je ne trouve pas du tout déloyale et politiquement efficace». Et d’ajouter: «vous avez déjà vu un tract politique qui fait autant parler de lui? Je vous fais le teasing, le prochain arrive la semaine prochaine, vous aurez la surprise».