Christiane Taubira lors des primaires socialistes à Paris, le 2 octobre 2011.
Christiane Taubira lors des primaires socialistes à Paris, le 2 octobre 2011. - JOHANNA LEGUERRE / AFP

Anne-Laëtitia Béraud

Christiane Taubira-Delannon a été nommée, ce mercredi soir, garde des Sceaux, ministre de la Justice. Le nom de la députée guyanaise est l’une des surprises de ce gouvernement, le nom de Bertrand Delanoë ayant davantage circulé. C’est une proche d’Arnaud Montebourg, dont elle a soutenu la candidature aux primaires socialistes en 2011.

Née en février 1952 en Guyane, Christiane Taubira a été professeur de sciences économiques, et est entrée en politique comme militante indépendantiste. Elue en 1993 députée de Guyane, elle a été réélue en 1997, 2002 et 2007. Elle a été, parallèlement, députée au Parlement européen de 1994 à 1999.

Christiane Taubira est l’auteur, en 2001, d’une loi (10 mai 2001) reconnaissant comme crimes contre l'humanité la traite négrière transatlantique et l'esclavage. L’année suivante, elle est candidate du Parti radical de gauche à la présidentielle, où elle obtient moins de 5% des voix.