Nicolas Sarkozy et François Hollande dans l'émission «Des paroles et des actes», sur France 2, le 26 avril 2012.
Nicolas Sarkozy et François Hollande dans l'émission «Des paroles et des actes», sur France 2, le 26 avril 2012. - PHOTOMONTAGE/REUTERS/20MINUTES

M.P.

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.



  • 18h00: Le leader du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon, a affirmé mardi lors du défilé syndical parisien que «le 1er mai est rouge depuis toujours», a affirmé Jean-Luc Mélenchon, qui a accusé la droite et l'extrême droite d'être des «usurpateurs». «Le 1er mai est rouge depuis toujours», «ceux qui sont attroupés avec l'à moitié folle là-bas devant la statue de Jeanne d'Arc ou avec Nicolas Sarkozy n'ont jamais rien fait d'autre que de nous combattre», a-t-il déclaré. permalien
  • 17h47: Rachida Dati n'a pas apprécié l'interview de Gérard Longuet à l'hebdomadaire d'extrême droite Minute. Elle s'est dite «choquée» par ses propos, quand il considère que Marine Le Pen est «un interlocuteur» possible, à la différence de son père. «Je suis choquée, je n'adhère absolument pas au fait qu'on puisse dire que Mme Le Pen est un interlocuteur (...) De même que je suis pour l'intégration des immigrés venus légalement en France et non pas pour le tri entre 'bons' et 'mauvais' immigrés», a-t-elle déclaré. permalien
  • 17h45: Philippe Poutou a jugé mardi à Bordeaux, auprès de l'AFP, que le «bulletin de vote Hollande» était un «outil pour dégager Sarkozy» au second tour de la présidentielle. «Le mot d'ordre, c'est de dégager Sarkozy. L'outil, c'est Hollande», a-t-il ajouté. permalien
  • 17h40: 48.000 personnes dans le défilé du 1er mai contre 12.000 l'an dernier selon la police
    permalien
  • 17h00: Dans la Nièvre où il rendait hommage à Pierre Bérégovoy, François Hollande a déclaré mardi n’avoir pas de préparation particulière pour le débat de jeudi soir. Ce n’est pas «un match de boxe», dit-il. Si ce débat est important, il ne sera pas décisif, a-t-il assuré. «Je n'ai pas d'entraîneur, je n'ai que moi-même. Ce n'est pas un match de boxe, ce n'est pas un match de lutte», a-t-il dit. «Il y a un enjeu mais je ne suis pas dans ce type de comportement. Ça lui ressemble, pas à moi». permalien
  • 16h05:Départ du cortège syndical parisien
    Le cortège syndical parisien, à l'appel de la  CGT, de la CFDT, de l'Unsa, de la FSU et de Solidaires a démarré vers 15H15 de  la Place Denfert-Rochereau derrière une longue banderole tenue par les  principaux responsables syndicaux, à l'exception de FO ayant choisi de  manifester à Tunis. permalien
  • 15h35: Au Trocadéro, Sarkozy parle du travail et des syndicats
    L'UMP annonce le chiffre un peu gonflé de 200.000 participants au rassemblement UMP du 1er Mai au Trocadéro, où Nicolas Sarkozy a pris la parole.
    >> Suivez son discours en direct par ici

    permalien
  • 14h51: Sarkozy bientôt poursuivi pour «provocation à la haine raciale»?
    Après avoir déclaré qu'il y avait «trop» d'immigrés en France, Nicolas Sarkozy se voit menacé de poursuites pour «provocation à la haine raciale». Rodolphe Nettier, président de l'association de défense des sans papiers, estime que «l'irresponsabilité pénale du chef de l'état est presque totale», mais que «les propos tenus ce matin (...) ne l'ont pas été en tant que président, mais en tant que candidat et peuvent donc faire l'objet de poursuites un mois après la cessation de ses fonctions».

    permalien
  • 14h37: Après l’interview de Gérard Longuet à l’hebdomadaire d’extrême droite Minute, «l’UMP n’en finit plus de sombrer dans une dérive pathétique pour récupérer les voix du Front National», tacle le PS. «Tous les éléments de langage buissonniens typiques sont développés», juge le PS dans un communiqué de presse.Et de conclure: «La droite républicaine, si elle veut conserver son honneur et demeurer fidèle aux valeurs qui, du Général de Gaulle à Jacques Chirac, l’ont placée au cœur de la démocratie française, doit cesser ce numéro de racolage désespéré». permalien
  • 14h29: Déjà première dame Valérie Treirweiler? permalien
  • 14h10: En arrivant sur le site du Trocadéro, notre journaliste, à la vue du badge presse sur son blouson, s'est vu dire: «dégage, tu sers à rien. Vas à Nevers». Nevers, où le socialiste François Hollande a tenu un mini-meeting.
    permalien
  • 14h00: Finalement, François Hollande, qui ne devait pas tenir de meeting à Nevers, n'a pas pu s'empêcher et s'est adressé durant 45 minutes devant ses partisans, à Nevers. Le live à lire ici.
    permalien
  • 12h28: Marine Le Pen appelle à voter blanc, sans surprise. Mais laisse le choix à ses militants. A lire ici.
    permalien
  • 12h33: Hollande célèbrerait sa victoire au Champ de Mars

    Selon Guillaume Tabard (Les Echos), François Hollande aurait choisi de fêter une (éventuelle) victoire sur le Champ de Mars et non à la Bastille ou à la Nation, lieux traditionnels de la gauche. Nicolas Sarkozy avait, renoncé, lui, à faire sa fête du travail au Champ de Mars car il avait peur que les manifestants n'abîment les pelouses et que l'UMP se retrouve avec une ardoise salée à reverser à la Ville (socialiste) de Paris.

    permalien
  • 12h30: première photo du Trocadéro sur Twitter

    permalien
  • 12h26: Marine Le Pen poursuit son discours

    Pour rappel, Marine Le Pen tient son discours en ce moment place de l'Opéra. Pour le suivre, c'est par là.
    permalien
  • 11h40: NKM et Jean-François Copé ont porté plainte pour injures contre Baptiste Fluzin qui, sur son compte Twitter, avait insulté les deux responsables de l’UMP le 22 avril dernier. Sous son pseudonyme @soymalau (il s'explique ici), il avait qualifié la première de «grosse salope» et le second de «fils de pute». Les deux responsables de l’UMP réclament la «somme de 1 euros à titre de dommages et intérêts», le paiement des frais de justice à hauteur de 5.000 euros et qu’il tweete 466 fois «j’ai gravement injurié Jean-François Copé et Nathalie Koscisko-Morizet. Je le regrette et leur présente mes excuses». L’audience est prévue au mois de juin.
    permalien
  • 11h25: L'hommage de François Hollande à Pierre Bérégovoy, à Nevers, c'est maintenant. Ou presque

    permalien
  • 11h23:  Mediapart se dit «stupéfait» d'être l'objet d'une plainte du parquet pour «faux et usage de faux» après avoir publié un document présenté comme étayant un financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 par le régime de Mouammar Kadhafi. «Cette démarche exceptionnelle vise à contourner la procédure spéciale prévue par la loi sur la presse», dit Mediapart dans un communiqué. «Une procédure du chef de diffamation aurait exigé un débat public devant le Tribunal correctionnel ainsi que la production des preuves et des témoins, ce que, manifestement, M. Nicolas Sarkozy ne veut pas», poursuivent les responsables du site. permalien
  • 11h20: Ayrault juge qu'une partie de la droite redoute des «dérives» de Sarkozy
    Le conseiller spécial de François Hollande a estimé mardi que les propos tenus par François Fillon sur les syndicats constituaient un «signe» qu' «une partie de la droite » redoutait des «dérives» de la part de Nicolas Sarkozy. «J'y vois un signe qu'une partie de la droite républicaine craint les dérives. Ils ont raison d'ailleurs», a dit le responsable socialiste sur France 2.Il était interrogé sur la prise de position de M. Fillon, qui a appelé à «éviter toutes remarques désagréables» contre les syndicats, des propos largement interprétés comme une prise de distance avec les déclarations très sévères du président sortant sur les syndicats à l'approche du 1er mai. permalien
  • 11h04: En revanche, François Chérèque estime que le 1er mai est pris en otage par la politique. «A partir du moment où on a voulu diviser les Français, entre ceux qui avaient le "faux travail", c'est-à-dire (...) les assistés, les fonctionnaires, et de l'autre côté ceux qui avaient le "vrai travail", inévitablement c'était une provocation vis-à-vis des salariés qui font confiance à leur organisation syndicale et qui défilent tout simplement le 1er mai par une tradition internationale», explique-t-il.
    Voir la vidéo:
    François Chérèque, secrétaire général de la CFDT... par rtl-fr permalien
  • 11h00: On allait oublier mais Bernard Thibaut a redit ce mardi 1er mai qu'il allait voter François Hollande
    «La CGT a appelé à battre le président de la République actuel, poursuit-il. Je comprends que cela chagrine beaucoup le chef de l'Etat. Il considère par ailleurs que les syndicats sont peu influents, j'ai donc du mal à comprendre pourquoi cela le gêne tant que le CGT ait cette position», ironise le patron de la CGT.

    permalien
  • 10h55: Marine Le Pen est arrivée dans le cortège du défilé du FN, rue de Rivoli, avec Gilbert Collard. Le live du FN à suivre ici
    permalien
  • 10h50: L'objectif de Sarkozy est de faire baisser le chômage, explique Xavier Bertrand
    «Le chômage a augmenté de 20% en France depuis le début de la crise (...), il a augmenté de 40% en Europe», a rappelé le ministre. «Celui qui peut faire reculer le chômage c'est Sarkozy» a-t-il dit, par la formation, par le dispositif «zéro charges» pour tout jeune embauché dans une petite entreprise et par les mécanismes d'apprentissage.
    permalien
  • 10h45: Il y a trop d'immigrés en France, répète Sarkozy
    «Oui», a répondu Sarkozy à la question: «Y a-t-il trop d'immigrés en France?» qui lui était posée sur RMC/BFMTV.«Notre système d'intégration ne fonctionne pas. Pourquoi? Parce qu'avant même que nous ayons conduit à l'intégration de ceux qui étaient accueillis sur notre territoire, d'autres arrivaient. Ayant accueilli trop de monde, nous avons paralysé notre système d'intégration, c'est une réalité», a-t-il jugé. «Je n'ai jamais plaidé pour une France fermée. Je ne plaiderai jamais pour l'immigration zéro, mais la réalité c'est que quand vous invitez plus de monde que vous ne pouvez, vous n'intégrez plus. Pas assez de logement, pas assez d'école, pas assez de travail», a insisté le président et candidat de l'UMP. 
    Voir la vidéo:


    Sur RMC/BFMTV, Sarkozy a déclaré qu’ "il y a... par BFMTV permalien
  • 10h40: Toujours sur RMC Sarkozy assure que Saleh sera arrêté «s'il est recherché  par Interpol» Nicolas Sarkozy a assuré mardi que l'ex-proche du colonel Kadhafi, Bachir Saleh, qui se trouve  actuellement en France, serait arrêté «s'il est recherché par Interpol»,  précisant que Saleh était visé «sous un autre nom» par Interpol.
    permalien
  • 10h30: Sur RFM et BFM TV, Nicolas Sarkozy a expliqué que s’il était réélu, il ne confierait pas Matignon à François Bayrou, car il est difficile d’être «minoritaire dans la majorité parlementaire». «Dans la répartition des tâches entre le premier ministre et le président, le président s'occupe de parler à tous les Français, et le Premier ministre s'occupe de la majorité», a-t-il expliqué.
     
    permalien
  • 10h20: Gérard Longuet, le ministre de la Défense, a donné une interview à Minutes, l’hebdomadaire d’extrême droite, rapporte les Inrocks. Co-fondateur d’Occident, un mouvement d’extrême droite, il a appelé l’électorat «patriotes» à «ne pas laisser passer François Hollande et ses alliés socialo-communistes!». Gérard Longuet assure par ailleurs que, contrairement à Chantal Jouanno et Nathalie Kosciusko-Morizet, il ne voterait pas pour un candidat socialiste s’il était opposé à un candidat frontiste aux prochaines législatives. permalien
  • permalien