Présidentielle: Ce qui motive le vote Marine Le Pen

120 contributions
Publié le 13 avril 2012.

ÉTUDE - D'après les données recueillies par le Cevipof, à travers la Boussole présidentielle...

Le vote FN n’est plus simplement un vote protestataire. C’est l’un des enseignements de la Boussole présidentielle, un outil  mis au point par le Cevipof (Centre de recherches politiques de Sciences-Po) en partenariat avec 20 Minutes, Ouest France, 2012etvous.fr, site de RTL, M6 et MSN Actualités. L’enquête se base sur les 9.300 personnes (sur 70.000) qui ont répondu à deux questionnaires très précis de la Boussole et qui ont déclaré voter Marine Le Pen au premier tour. A noter: si le profil de ceux qui ont répondu n'est pas représentatif de la France, avec une sur-représentations des jeunes et des diplômés, les données, par leur ampleur, permettent d'affiner les résultats.

>> Et vous, de quel candidat êtes vous le plus proche? Faites le test de la boussole présidentielle

Si on devait faire un rapide profil type de l’électeur de Marine Le Pen, ce serait plutôt un homme, âgé de 35 à 69 ans, plutôt peu diplômé, qui dit s’en sortir plutôt plus difficilement par rapport aux autres au quotidien et qui est pessimiste pour son avenir personnel et celui de la France. «Traditionnellement,  il y avait une forte différence entre les hommes et les femmes sur le vote FN, les femmes ayant plus de réticence à voter pour Jean-Marie Le Pen», rappelle Anne Jadot. Le 21 avril 2002, par exemple, Jean-Marie Le Pen aurait été premier du premier tour si seul le vote des hommes avait été compté et troisième si seul celui des femmes l’avait été. «Mais cette barrière du genre semble être en train de sauter, peut-être parce que le candidat est une candidate et grâce à l’équation personnelle de Marine Le Pen», une femme divorcée, qui a travaillé et élevé ses enfants, note-t-elle, relevant très peu de différences sur l’image de la candidate. Quelque 28% des femmes - contre 32% pour les hommes - trouvent qu’elle comprend les problèmes des Français, 26% des hommes et femmes la jugent compétente et 26% des hommes estiment qu’elle a l’étoffe présidentielle - contre 25% pour les femmes.

Ces électeurs déclarés ont une très mauvaise image des politiques, puisque 41% (+ 18 points par rapport à la moyenne)  pensent que les élus ne se préoccupent «pas du tout» de ce qu’ils pensent et 84% (+ 22 points) qu’ils sont plutôt corrompus. Quelque 26% d’entre eux se disent intéressés par la politique (+ 5 points).

Ces électeurs sont sûrs d’aller voter puisque 86% (+2 points) d’entre eux ont donné la note maximale, 10, pour mesurer leur intention de participer le 22 avril. Ils disent également avoir pris leur décision il y a longtemps, dans des proportions plus importantes que la moyenne, à 64% contre 40%.  A 33%, ils disent espérer que Marine Le Pen sera élue. 

Et pour ces électeurs, c’est «les idées d’abord». En effet, pour 89% (+8 points) d’entre eux, les idées, le programme et les propositions motivent  d’abord leur choix. Le parti et la personnalité semblent en revanche être des handicaps. Seuls 8% privilégient la personnalité (-3 points) et 2% le parti qui la soutient (-5%).  «Ce n’est pas un vote protestataire, il y a une réelle adhésion aux idées de Marine Le Pen. C’est assez nouveau car dans toutes les études qu’on faisait depuis les années 80, une part non négligeable des électeurs ne souhaitait pas que Jean-Marie Le Pen soit élu. Il ne s’agit plus d’utiliser le bulletin de vote pour pousser un ‘coup de gueule’ comme à l’époque de Jean-Marie Le Pen», analyse Anne Jadot.

Il y a une réelle correspondance entre le positionnement de Marine Le Pen et ceux de ses électeurs sur la Boussole présidentielle: plutôt au centre sur l’axe économique (car mêlant des positions très libérales mais aussi très protectionnistes en faveur des salariés) et très conservatrice sur l’axe des valeurs. 

 

>> Comparez les programmes des candidats

>> Quel candidat est proche de vos idées?

>> Suivez l’évolution des sondages

>> Tout savoir sur les candidats à la présidentielle

Maud Pierron
publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr