Pour Jacques Cheminade, Barack Obama «mène une politique engagée à la façon d'Hitler»

E.O.

— 

Jacques Cheminade, qui a déposé jeudi 538 parrainages d’élus au Conseil constitutionnel, a exposé certaines de ses idées ce vendredi sur France Inter. Ainsi, selon lui, «Ben Laden et Kadhafi ont été tués pour qu’ils ne parlent pas», «parce qu’ils avaient beaucoup de choses à dire». Quant à Barack Obama, il «mène une politique engagée à la façon d’Hitler au départ, c’est-à-dire une politique de triage social».

«En plus», a-t-il poursuivi, «il y a le national defense authorization act qui autorise partout dans le monde les autorités américaines, sans procès, sans jugement, sans même action en justice engagée, à capturer des citoyens – américains ou pas – aux Etats-unis ou partout ailleurs dans le monde».  Pour Jacques Cheminade, «c’est une loi scélérate, à l’image de celles qui ont été au début du nazisme».

Celui qui s’était déjà présenté en 1995 – il avait recueilli 0,28% des suffrages au premier tour – a par ailleurs indiqué avoir réussi à obtenir ses signatures d’élus notamment car «on s’y est mis depuis octobre 2010».