Pour Guéant, le FN est un parti «nationaliste et socialiste»

86 contributions
Publié le 26 février 2012.

POLITIQUE - «Le masque tombe, on sent que l'armure se fend et que le naturel revient», estime le ministre de l'Intérieur...

Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a estimé ce dimanche que le Front national n'était pas un parti républicain mais un parti «nationaliste et socialiste» en soulignant ses affinités avec les thèses extrémistes et racistes, voire néo-nazies.

Sur Radio J, Claude Guéant a employé un ton très vif sur le FN, notamment à propos de l'exaltation par Marine Le Pen et son père Jean-Marie de l'écrivain Robert Brasillach, fusillé à la Libération pour collaboration.

«Le naturel revient»

«Le masque tombe, Marine Le Pen a essayé de donner des nouvelles couleurs au Front national (...) mais de temps à autre on sent que l'armure se fend et que le naturel revient», a-t-il dit, rappelant que Marine Le Pen s'était rendue dernièrement à un bal fréquenté par les néo-nazis à Vienne. Il a toutefois estimé que l'éventuelle exclusion de l'élection de Marine Le Pen, si elle n'obtenait pas les 500 parrainages d'élus nécessaires, serait une «anomalie».

Le FN a réagi dans la soirée en demandant la démission de Claude Guéant pour avoir, selon lui, «insulté des millions de patriotes attachés à la Nation et à la République».

«Afin de faire oublier son bilan calamiteux en matière d'insécurité et d'immigration ainsi que ses saillies verbales provocatrices, monsieur Guéant vient d'insulter le FN en le qualifiant de parti nationaliste et socialiste», lit-on dans un communiqué de Louis Aliot, vice-président du FN. «En utilisant le vocabulaire d'habitude utilisé par les associations antiracistes antidémocratiques, le ministre de l'Intérieur vient d'insulter plus de 20% de Françaises et de Français qui s'apprêtent à voter pour Marine Le Pen», ajoute-t-il.

Avec Reuters
Newsletter
La 13H

Votre point info
de la mi-journée

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr