En direct: La playlist de Sarkozy sur Deezer...Dati invitée surprise du meeting de Sarkozy?...

82 contributions
Publié le 22 février 2012.

PRESIDENTIELLE - A soixante jours du premier tour de l'élection présidentielle...

>> Ce live quotidien de la présidentielle est désormais terminé. Merci de l'avoir suivi sur 20 Minutes.


20h50: Le 'live' 20 Minutes consacré à l'intervention télé de Nicolas Sarkozy, et aux réactions qui s'ensuivent, c'est par ici..

20h40: Frédéric Nihous, candidat Chasse Pêche Nature et Traditions (CPNT) à la présidentielle, annonce ce mercredi soir qu'il renonce à l'élection et se rallie à Nicolas Sarkozy.
C'est le troisième retrait en faveur du président-candidat, puisque la semaine dernière, Christine Boutin et Hervé Morin ont annoncé cette même décision.


20h03: 25% des Nordistes prêts à voter Marine Le Pen
Un Nordiste sur quatre (25%) pourrait voter pour la présidente du Front national Marine Le Pen au premier tour de l'élection présidentielle, selon un sondage Ifop pour La Voix du nord diffusé mercredi.
En avril 2002, dans le Nord/Pas-de-Calais, Jean-Marie Le Pen était arrivé en tête du premier tour avec 19,04% des voix, devant le président sortant Jacques Chirac (17,29%) et le premier ministre socialiste, Lionel Jospin (17,06%).
Aux élections régionales de 2010, la liste FN était arrivée en troisième position avec 22,20%, derrière celle de la majorité présidentielle (25,91%) et la liste de gauche (PS, Verts, Front de gauche), en tête avec 51,89% des voix.

19h52: La brochure du PS anti-FN
Les socialistes ont édité une brochure anti-FN, rapporte le site de France Inter. Dans celle-ci, le programme de Marine Le Pen est démonté point par point. Elle a pour but de donner des arguments aux responsables PS de terrain.

19h41: La playlist de Nicolas Sarkozy sur Deezer....c'est ici....et si vous voulez commenter les choix musicaux du président-candidat, c'est dans nos commentaires ci-dessous...

19h06: François Hollande souhaite «un retour à l'impartialité de l'Etat»
Dans un grand entretien accordé au mensuel Acteurs publics, François Hollande estime qu'«il y a eu une politisation à travers la trop grande place des cabinets ministériels par rapport à l'administration centrale et par des nominations politiques, surtout au ministère de l'intérieur et à la chancellerie. La loyauté et la neutralité sont les principes qui doivent fonder le comportement de la haute fonction publique. (...) Ceux qui détiennent les responsabilités éminentes ne doivent pas servir le pouvoir, mais servir l'Etat».

19h00: Christine Boutin estime que François Hollande fait «le choix d’une société inhumaine» à propos des recherches sur les cellules d'embryons
L'ex-candidate à la présidentielle, qui a depuis rallié Nicolas Sarkozy, a réagi à un propos du candidat socialiste. Celui-ci a indiqué ce mercredi vouloir revenir sur la loi de bioéthique 2011 afin d'autoriser ces recherches. «Ces déclarations montrent à quel point François Hollande laisse peu de place à la vie humaine dans son projet présidentiel, surtout lorsquecelle-ci est la plus vulnérable», écrit-elle.

18h54: Des députés revigorés après un déjeuner avec Nicolas Sarkozy
Ce mercredi, le candidat Sarkozy a réuni des députés ce mercredi matin, à proximité de son QG de campagne. Ils en sont sortis revigorés: «C'est tout sauf 'chronique d'une défaite annoncée'», a déclaré le député de la Drôme Hervé Mariton. «On retrouve les grands moments de la campagne de 2007», s'est enflammé son collègue du Nord, Marc-Philippe Daubresse, «ceux qui connaissent Sarkozy comme nous savent que quand il est en campagne il est quasiment imbattable».

17h40: Mélenchon: «Si Marine Le Pen quitte le plateau et me laisse seul, je prends»
Selon notre envoyé spécial, Jean-Luc Mélenchon sera bien présent jeudi soir sur le plateau de France 2, que Marine Le Pen soit face à lui, ou pas. «On a supprimé un meeting demain soir en Corse à cause de ça. Je ne suis pas invité par Marine Le Pen, mais par France 2. Tant qu'ils ne me désinvitent pas, je viens. Si elle quitte le plateau et qu'elle me laisse parler vingt minutes seul, je prends. Ne vous inquiétez pas, je peux tenir trois ou quatre heures» a expliqué les journalistes présents.

17h30: Jean-Jacques Bourdin s'engage pour les parrainages
Le journaliste star de RMC lance ce mercredi un appel aux élus. «A deux mois de la présidentielle, plusieurs candidats n'ont toujours pas recueilli les 500 parrainages nécessaires pour se présenter», est-il écrit sur la page spéciale consacrée à cet appel. «Pourtant chacun représente des idées diverses et plurielles, indispensables dans une démocratie. Avant de conclure, en gras: «Aussi, je demande aux élus n'ayant pas encore offert leur signature d'aider ces candidats». Vers 17h30, près de 9.000 personnes soutenaient l'appel du journaliste.

17h: Fillon se justifie sur son vote contre... le traité de Maastricht
A la suite de ces échanges dans l’hémicycle, François Fillon a envoyé à la presse un communiqué «déplorant que, pour justifier son abstention, le groupe socialiste ait cru devoir falsifier la vérité. (…) J’ai mené campagne activement pour le Non au referendum, contre l’avis de la direction de mon parti, défendant ainsi jusqu’au bout mes convictions. (…) Ce vote était un engagement fort pour la défense d’une Europe politique qui, à nos yeux, faisait défaut dans le traité de Maastricht».

16h: La guerre des mots à l'Assemblée (Acte II)
>> Voir ici notre article sur 20 Minutes
Après les chefs de file, ce sont les seconds couteaux qui ont sorti leurs armes. D'abord Bruno Le Roux, député socialiste de Seine-Saint-Denis, qui a rebondi sur les propos de François Fillon et en a remis une couche sur Maastricht. «Vous n’avez ni mémoire ni courage, vous venez de mentir aux Français! Le 23 juin 1992, pour le traité de Maastricht, vous n’avez pas eu le courage de voter contre, vous avec eu le courage de vous abstenir». Et pan!
Mais le dernier mot revient finalement à François Baroin, ministre des Finances: «Par votre vote, par votre renoncement, vous faites la démonstration d’un petit calcul électoral de petite boutique, vous n’avez pas mesuré les enjeux!» Avant d'ajouter: «Aucun socialiste en Europe n’a votre comportement!». Fin des hostilités.

15h50: A l'Assemblée, c'est la guerre des mots entre UMP et PS autour du MES et de l'Europe (Acte I)
Le vote sur le Mécanisme européen de stabilité (MES), qui doit devenir une soupape de sécurité contre la dette dans la zone euro, a donné lieu a de vifs échanges entre les parlementaires du groupe socialiste et certains ministres, dont le chef du gouvernement.

C'est ainsi le Premier ministre François Fillon qui a lancé la première joute après que le groupe socialiste se soit abstenu de voter, mardi. «La vérité, c'est que vous n'avez plus la force de distinguer entre l'intérêt général et votre intérêt électoral à court-terme», a lancé Fillon aux députés avant de défendre le «rôle majeur» de Nicolas Sarkozy dans le sauvetage de l'euro.

Jean-Marc Ayrault, patron des députés socialistes, s'est empressé de répondre au Premier ministre, en rappelant que celui-ci avait voté contre le traité de Maastricht [instaurant le principe de la monnaie unique] en 1992 et en traitant Nicolas Sarkozy de « candidat du reniement»... «M. Ayrault, en matière de reniement, vous êtes un expert», a alors répliqué François Fillon. Fin du premier round...

Vif échange entre François Fillon et Jean-Marc Ayrault... par LCP

15h45: Hollande veut faire modifier la loi bioéthique
A Evry, le candidat socialiste a annoncé qu'il demandera au parlement de «modifier la loi de bioéthique votée en 2011 afin d'autoriser la recherches sur les cellules embryonnaires». Selon lui, il n'y a «aucune raison» qu'il n'y ait pas de recherches. «Une cellule souche embryonnaire, ce n'est pas un embryon», a-t-il expliqué.

15h15: Pour Hollande, «il ne faut pas s'affoler, il ne faut pas s'agiter»
A son arrivée au génopole d'Evry, où il doit tenir un meeting ce mercredi soir, le candidat socialiste a expliqué qu'«il ne faut pas s'affoler, il ne faut pas s'agiter, je laisse ça à d'autres. On n'est pas obligé de tomber dans la provocation» quand on lui a demandé s'il devait accélérer sa campagne et rester dans l'esquive par rapport à Nicolas Sarkozy.

15h: «Affaires de fric et de sexe»: Sapin juge «minables» les attaques de Huyghe
Sur i-Télé, le responsable du projet présidentiel du candidat socialiste a fustigé les propos du député UMP accusant François Hollande d'avoir «couvert par son silence» des «affaires de fric et de sexe», en référence notamment à DSK, Guérini ou encore la fédération PS du Pas-de-Calais.

14h40: Dati, invitée surprise du meeting de Sarkozy?
On la pensait désormais persona non grata dans la campagne après la guerre interne qui l'a opposée à François Fillon pour l'investiture aux législatives à Paris, mais il semblerait que ce soit l'heure du retour en grâce pour Rachida Dati. Selon Nathalie Schuck, journaliste chargée du suivi de l'Elysée au Parisien, l'ancienne garde des Sceaux devrait intervenir jeudi au meeting de Sarkozy à Lille.

14h30: Pour le Front de gauche, Le Pen, c'est «Marine la pétoche»
Ian Brossat, conseiller PCF de Paris et membre de l'équipe de campagne de Mélenchon, ironise après le refus définitif de Marine Le Pen de débattre avec le candidat du Front de gauche. «Disparue Marine Le Pen, voici maintenant Marine la pétoche!», écrit-il.  Marine Le Pen «veut être présidente de la République, mais à la moindre contradiction, elle se défile». «La méthode du Front de gauche, qui consiste à ne plus céder un pouce de terrain face aux idées de la haine, a porté ses fruits», poursuit-il.

14h05: Apparu promu ministre délégué après la démission de NKM
La nouvelle porte-parole du candidat Sarkozy va donc quitter son poste de ministre de l'Ecologie, ce qui permet à Benoist Apparu, jusqu'ici secrétaire d'Etat au Logement, d'être promu ministre délégué. Toujours au Logement.

14h00: François Hollande, le «planqué»
Le secrétaire général de l'UMP a accusé ce mercredi le candidat socialiste de ne pas «dire aux Français ce qu'il propose». «Notre objectif» dans la campagne, «c'est aussi de contraindre François Hollande, réputé favori des sondages, à dire son point de vue, ce qu'il ne fait pas du tout», a-t-il déclaré lors de son point presse hebdomadaire. «Il faudra que, d'une manière ou d'une autre, il se prononce et sorte un peu de la situation de planque dans laquelle il est pour dire aux Français ce qu'il propose. Aujourd'hui, on le voit bien, François Hollande est planqué, il ne dit rien d'important», a-t-il ajouté.

12h30: Près d'un enseignant sur deux prêt à voter Hollande
D'après un sondage Ifop pour Le Monde, publié dans le journal daté de jeudi, le candidat socialiste recueillerait 46% des voix des enseignants du primaire, des collèges et des lycées au premier tour de la présidentielle, très loin devant Nicolas Sarkozy, à 12,5%. Dans l'hypothèse d'un duel François Hollande-Nicolas Sarkozy au second tour, le candidat PS serait plébiscité par les enseignants, à 79%.

12h: Le Pen ira sur France 2 mais ne débattra pas avec Mélenchon
La candidate du Front national a annoncé, dans un communiqué, mercredi en fin de matinée qu'elle participerait bien à l'émission politique de France 2 «Des paroles et des actes» jeudi soir. Mais Marine Le Pen n'en démord pas: elle ne débattra pas, une fois de plus, avec Jean-Luc Mélenchon, qu'elle qualifie «d'insulteur public». Elle accuse en outre la chaîne de «déshonorer le service public». «Jamais dans l’histoire de la télévision, un candidat à la présidentielle ne s’est vu ainsi imposé de force un adversaire. L’objectif de France 2 est clairement de laisser M. Mélenchon exprimer sa violence à l’égard d’une candidate et de ses millions d’électeurs dans le but de provoquer un "clash" qui ferait le "buzz"», explique le communiqué.

11h30: Lepage se dit proche du programme d'Hollande
La candidate de Cap21, députée européenne, élue sous les couleurs du MoDem qu'elle a quitté par la suite, a souligné mercredi matin sur Canal+, les convergences entre son programme et celui du candidat socialiste. Elle a également réaffirmé son opposition au président sortant Nicolas Sarkozy, sans se prononcer sur un éventuel soutien à François Hollande. «On verra le soir du premier tour, car j'espère bien être au premier tour», a-t-elle dit sur la chaîne cryptée. «J'ai dit depuis le début que je ne souhaitais pas la réélection de Nicolas Sarkozy. J'ai refusé depuis cinq ans à deux reprises d'entrer dans son gouvernement», a-t-elle ajouté.

11h15: Marine Le Pen et le FN sans le sou?
La candidate du Front national à l'élection présidentielle, a déclaré ce mercredi avoir été obligée d'annuler des meetings et un déplacement faute de financement, les banques attendant qu'elle ait ses parrainages pour lui prêter de l'argent. Sur RTL, la candidate du Front national à l'Elysée a affirmé que sa difficile quête des signatures - «j'en ai 430, quelque chose comme ça» - la «bloque sur le plan du financement de sa campagne». «J'ai été obligée d'annuler un certain nombre de meetings, d'annuler un déplacement aux Antilles parce que je n'ai pas les finances, parce que les banques attendent pour prêter à ma campagne», a déclaré la présidente du FN.

11h: Corinne Lepage, «je l'emmerde», lance Eva Joly
Interrogée par Canal +, Eva Joly a répondu «je l'emmerde» à Corinne Lepage, après que l'ancienne ministre de l'Environnement avait jugé qu'elle «ne donne pas une très bonne image de l'écologie». La réplique a été lancée par la championne d'Europe Ecologie-Les Verts dans «Carnet présidentiel», petite séquence diffusée ce mercredi dans la Matinale.

10h30: Dahan viré de Rire et Chansons après un canular à Dupont-Aignan
L'humoriste a diffusé un sketch censuré par Rire et Chansons où il se fait passer pour Eric Cantona et dans lequel il raille Nicolas Sarkozy. Too much pour la station qui a tout simplement fait refuser l'accès au siège à l'humoriste et ses auteurs...

10h: Hollande, et peut-être Villepin, en visite chez AC le Feu
Selon nos informations, le candidat socialiste devrait aller ce mercredi matin à la rencontre du collectif qui a lancé il y a 48 heures «le ministère de la crise des banlieues» pour débattre avec les candidats à la présidentielle des questions de l'emploi, de l'éducation, du logement ou encore de la santé. Pour recevoir les candidats, le collectif de Clichy-sous-bois a investi un hôtel particulier dans le Marais, en plein coeur de Paris.

9h50: Copé toujours très réservé sur la proportionnelle

«Je suis plutôt pour des majorités et des oppositions qui soient claires», a déclaré le secrétaire général de l'UMP sur France 2. «Il ne faut pas se tromper. Ce n'est pas le point majeur pour la France, le mode de scrutin. C'est une question parmi d'autres», a-t-il ajouté. Et de toutes façons, «techniquement, on ne peut pas changer deux mois avant les élections un mode de scrutin. Cela ne serait pas conforme à la tradition républicaine», a-t-il conclu.

9h35: L'UMP annonce que Vanneste va quitter la politique... L'intéressé dément
C'est ce qu'ont annoncé des députés UMP ce mercredi, selon une info du Monde. Visé par une nouvelle affaire d'homophobie, Vanneste aurait fait connaître sa décision aux dirigeants du parti majoritaire alors que celui-ci devait statuer ce mecredi sur une éventuelle exclusion... Sauf que l'intéressé a vivement démenti cette information sur France Inter en milieu de matinée.

9h30: NKM va démissionner de sa fonction de ministre jeudi
Nathalie Kosciusko-Morizet a annoncé, ce mercredi, qu'elle démissionnerait jeudi de ses fonctions de ministre de l'Ecologie de façon à se consacrer pleinement à celles de porte-parole du candidat Nicolas Sarkozy. «Je remettrai demain ma démission au Premier ministre», a-t-elle déclaré sur France Inter.

9h15: Bardot écrit aux maires pour qu'ils parrainent Marine Le Pen
«Je suis scandalisée que des maires de France soient à ce point frileux...» C'est avec ces quelques mots que l'ancienne égérie et grande protectrice de la cause animale entame sa lettre publiée par Nice Matin ce mercredi et dans laquelle BB appelle les maires de France à parrainer la candidate du Front national. Elle leur demande notamment d'avoir «l'honnêteté de donner leur voix à Marine Le Pen qui fait partie d'une équipe de tête pour la présidentielle, qui défend les animaux et a le courage de redonner à notre pays "la France" la place qu'elle doit occuper dans le monde».

9h10: L'écart se resserre entre les deux favoris
Toujours selon l'enquête CSA pour 20 Minutes, BFMTV et RMC, l'écart ne serait plus que d'un point entre François Hollande (28%) et Nicolas Sarkozy (27%) au premier tour de l'élection présidentielle. Le candidat socialiste dispose en revanche toujours d'une avance substantielle au second tour (56%-44%).

9h00: ... Et plutôt ratée pour les autres
Selon un autre sondage (BVA pour Orange, RTL et la presse régionale) également publié ce mercredi, le président-candidat n'est pas parvenu à convaincre les Français lors de son premier meeting de campagne. Plus de huit Français sur dix (83%) ont entendu parler de ce meeting mais seuls 30% de ceux qui en ont entendu parler ont trouvé le chef de l'Etat "convaincant" contre 67% "pas convaincant". A titre de comparaison, 56% des personnes interrogées se disaient convaincues par François Hollande après le grand discours de campagne du candidat socialiste au Bourget fin janvier

8h55: L'entrée en campagne de Sarkozy jugée plutôt réussie pour les uns...
Les sondages sont parfois... insondables. Selon le dernier baromètre CSA pour 20 Minutes, BFMTV et RMC publié ce mercredi et réalisé au lendemain du meeting de Marseille, Nicolas Sarkozy a «techniquement réussi» son entrée en campagne.

8h50: François Hollande et son livre pour «Changer de destin»
Le Nouvel Observateur, publié exceptionnellement ce mercredi, livre les bonnes feuilles du livre du candidat socialiste, «Changer de destin». François Hollande y dresse notamment le portrait de ses adversaires dans la course à l'Elysée.

8h45: Sarkozy sur France 2 ce mercredi soir
Nicolas Sarkozy sera l'invité du journal de France 2, pour y parler notamment «d'emploi», a annoncé NKM, porte-parole du candidat UMP, sur France Inter mercredi matin.

N. Bu. et A.-L.B.
Newsletter
La MATINALE

Recevez chaque matin
l'actualité du jour

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr