Hervé Morin, candidat à la présidentielle pour le Nouveau Centre.
Hervé Morin, candidat à la présidentielle pour le Nouveau Centre. - BEBERT BRUNO/SIPA

Alexandre Sulzer

La campagne électorale d’Hervé Morin est d’ores et déjà terminée. Si le candidat du Nouveau Centre n’a pas encore officialisé son abandon, il s’est retiré dans l’Eure, selon nos informations,  pour « réfléchir au calme » à la motion qu’il présentera le 25 février au congrès du Nouveau Centre. Plus aucun déplacement ni événement public n’est prévu cette semaine. Et c’est cette semaine qu’il devrait officialiser son retrait, selon un proche, contacté par 20 Minutes. La campagne est donc finie.

« Il a été difficile de dépasser le cap des 300 parrainages d’élus », glisse ce proche qui met ce retrait sur le compte de cet échec à recueillir les signatures.  Jeudi, Hervé Morin fera un point d’étape avec ses quelques soutiens pour voir « comment mettre en musique » le retrait, confie un autre homme de confiance.

Reste à savoir qui il soutiendra. « Ca m’étonnerait qu’il donne des consignes de vote », glisse la première source.