Convention UMP : Le collectif féministe de la barbe s'invite (bruyamment) à la convention

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Comme à Lyon la semaine dernière, le collectif féministe de la Barbe a perturbé la convention UMP qui se tient ce mardi soir dans la salle Equinoxe, dans le 15e arrondissement de Paris.

Les militantes, portant des postiches de barbe, ont déployé des banderoles et brandi des pancartes pour critiquer le «machisme» de l’UMP.

Si Nicolas Rossignol, le «monsieur Loyal» de la réunion, a bien rappelé au service d’ordre «Pas de brutalité! », les jeunes femmes ont été expulsées manu militari, certaines criant en se faisant sortir de la grande salle.

La députée UMP Valérie Rosso-Debord, également chargée de l’animation de la convention, a critiqué une «prise d’otage» et «la nocivité de l’acte», avant de reprendre le déroulement de la manifestation.

Mots-clés :