Ségolène Royal, le 10 août 2011, tient une conférence de presse au siège du Parti socialiste, à Paris.
Ségolène Royal, le 10 août 2011, tient une conférence de presse au siège du Parti socialiste, à Paris. - Capture d'écran 20minutes.fr

P.K.

Les points forts
Ségolène Royal est la seule au Parti socialiste a avoir déjà vécu une campagne présidentielle en première ligne. De quoi en tirer quelques enseignements. Elle s’appuie aussi beaucoup sur la région Poitou-Charentes qu’elle préside depuis 2004 et qu’elle n’hésite pas à présenter comme un laboratoire.
Les points faibles
Grande perdante du congrès de Reims, Ségolène Royal ne peut s’appuyer sur l’appareil du Parti socialiste et ne peut vraiment compter sur l’éventuel soutien des hiérarques socialistes qui lui sont pour la plupart hostiles.