Capture d'écran du site internet officiel de Marine Le Pen.
Capture d'écran du site internet officiel de Marine Le Pen. - 20 Minutes

A. S.

Le site Marinelepen.com, abondamment piraté, a disparu mais un nouveau site de campagne devrait poindre le nez en septembre. Marine Le Pen est présente sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter…) mais aussi Dailymotion où elle dispose d’une «chaîne» (nom: polecom).

Le site Nationpresse.info, qui se présente comme un site d’information, lui est acquis et a été dirigé par Louis Aliot, le compagnon de Marine Le Pen. Il a pour objectif de contrecarrer d’autres médias d’extrême droite, beaucoup moins favorables à la présidente du FN, comme Minute, Présent ou Rivarol.

Enfin, l’influent blog «fdesouche» semble proche des positions de Marine Le Pen. Elle dit d’ailleurs le lire très souvent. Marine Le Pen dispose de plusieurs conseillers spécialisés sur la stratégie en ligne comme Julien Sanchez ou David Rachline, ancien dirigeant du Front national de la jeunesse (FNJ).