Présidentielle 2012: François Hollande, ses points forts et ses points faibles

POLITIQUE A l'occasion de l'élection présidentielle «20 Minutes» fait le point sur les forces et les faiblesses des principales têtes d'affiche de la future élection...

Matthieu Goar

— 

François Hollande, lors de l'annonce de sa candidature aux primaires socialistes, le 31 mars 2011 à Tulle en Corrèze.

François Hollande, lors de l'annonce de sa candidature aux primaires socialistes, le 31 mars 2011 à Tulle en Corrèze. — REUTERS/Regis Duvignau

Les points forts

François Hollande est un homme de consensus qui aime rassembler plus que diviser. Sur une élection présidentielle, cette rondeur d’esprit  peut l’aider à rallier au PS le centre indécis. Sa pensée économique fondée sur un socialisme réformiste peut aussi l’aider à ouvrir le PS à d’autres familles politiques et ainsi lui assurer le rôle de remplaçant de Dominique Strauss-Kahn sur l’échiquier politique. Depuis quelques années, Hollande inspire également l’image d’un homme du terroir qu’il cultive en Corrèze. Un atout non négligeable. Enfin, malgré la haine de l’entourage d’Aubry,  ses réseaux au sein du PS sont toujours forts, notamment auprès de la base, et son humour, qu’il a mis depuis quelques mois en sourdine, fait toujours des ravages en meeting.

Les points faibles

Avant le début de la campagne des primaires, la plupart des dirigeants socialistes (Fabius, Cambadélis, Delanoë…) ont rallié Martine Aubry qui voue à Hollande une inimitié de notoriété publique. La gauche du parti est également allergique à sa pensée économique, tout comme la gauche de la gauche qui aura peut-être des scrupules à voter pour lui au second tour de la présidentielle. Son immobilisme lui est aussi parfois reproché. «François Hollande, c’est Louis XVI, "aujourd’hui rien". Sauf qu’il n’a pas les clés de l’Histoire», avait expliqué à 20 Minutes Christian Pierret, ancien ministre de l’Industrie. Parfois brillant en meeting, François Hollande n’est pas toujours un très grand débatteur à la télévision.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.