Remaniement: Baroin dément avoir menacé de rallier Borloo

7 contributions
Publié le 6 juillet 2011.

POLITIQUE - Le changement d'équipe gouvernementale, intervenu la semaine dernière, a laissé des traces dans la majorité...

François Baroin est catégorique: lors du dernier remaniement, il n’a jamais menacé de rallier Jean-Louis Borloo s’il n’obtenait par le ministère de l’Economie, maroquin pour lequel il était en balance avec son ami Bruno Le Maire. «Il faut vraiment, il faut vraiment mal me connaître pour imaginer une telle bêtise», a déclaré le locataire de Bercy sur Europe 1.

Selon plusieurs sources ministérielles et élyséennes, alors que le poste de Christine Lagarde était promis à Bruno Le Maire, François Baroin avait menacé de démissionner s’il ne l’obtenait pas. «Tout ça est déjà loin derrière nous», a réagi l’ex-porte-parole du gouvernement,  refusant de commenter «rumeurs» et «bruits de fond de couloirs».

Réconciliation des «mousquetaires»

Cet épisode a laissé des traces dans le groupe des «mousquetaires», ces six quadras chiraquiens, qui jusque-là jouaient collectif pour rafler les postes d’importance, Bruno Le Maire et François Baroin gardant une inimitié. Finalement, le groupe se retrouve ce mercredi soir au ministère de l’Agriculture pour un dîner entre amis. D’après Le Figaro, c’est Jean-François Copé, patron de l’UMP et Christian Jacob, patron des députés UMP qui ont joué les casques bleus pour réconcilier tout le monde.  En plus de ces quatre hommes, Valérie Pécresse et Luc Chatel sont au nombre de ces fameux «mousquetaires».

«Il y a des sensibilités. Moi je m'inscris dans le chiraquisme et un gaullisme social qui fait partie de ma construction personnelle, d'autres sont un peu plus libéraux, c'est aussi le sens de cette amitié de groupe», a expliqué François Baroin.

M.P.
Newsletter
La MATINALE

Recevez chaque matin
l'actualité du jour

publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr