- P.ROSSIGNOL / REUTERS

J. R.

Marine Le Pen se retrouve en tête du vote ouvrier à moins d’un an de la présidentielle, selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche. La présidente du Front national est le choix préféré des travailleurs ouvriers avec 36% des intentions de votes pour le premier tour de la présidentielle.

Grâce à ce vote symbolique, Marine Le Pen arriverait ainsi loin devant DSK, crédité de seulement 17% d’intentions de vote dans cette catégorie de la population, et de l’actuel chef de l’Etat, qui récolterait deux points de moins.

Un électorat à reconquérir

Ce score constitue un retour en arrière par rapport à «l’exploit sarkozy en de 2007», selon le directeur de l’Ifop Frédéric Dabi. Il faut dire que lors de la dernière présidentielle, l’actuel chef de l’Etat avait recueilli 26% des suffrages ouvriers au premier tour, à un point devant Ségolène Royal. Jean-Marie Le Pen n’arrivait lui qu’en troisième position, avec 16% des votes.

Un revers qui s’explique, selon le JDD, par le fait que le discours présidentiel, vantant cette «France qui se lève tôt», «tourne à vide». Ce nouveau sondage pourrait accentuer un peu plus la pression sur Nicolas Sarkozy, déjà mis à mal dans plusieurs sondages. Le chef de l’Etat doit désormais se lancer dans une reconquête de son électorat. Sa visite, mardi, dans les Ardennes en était déjà une.