Richard Ferrand, secrétaire général de La République en marche, le 11 mai 2017 à Paris.
Richard Ferrand, secrétaire général de La République en marche, le 11 mai 2017 à Paris. - Eric Feferberg/AP/SIPA

Candidats du MoDem inclus. Le nouveau parti d’Emmanuel Macron, fraîchement intronisé président de la République, vient de publier une seconde liste avec 511 candidats La République en marche, pour les législatives de juin, quelques jours après une première qui avait provoqué couacs et remous.

Désormais figurent sur cette nouvelle liste les noms de nouveaux candidats issus du MoDem, le parti de François Bayrou. Numéro deux du parti centriste, la députée européenne Marielle de Sarnez, se voit ainsi investie à Paris, tout comme Marc Fesneau, secrétaire général du parti, dans le Loir-et-Cher.

>> A lire aussi : Législatives: Les questions soulevées par le bras de fer Modem-La République en marche

Une première liste décriée

Jeudi soir, François Bayrou s’était montré très critique envers la première liste, révélée par Richard Ferrand. Le président du MoDem avait indiqué que l a liste initiale publiée par la REM n’avait « pas son assentiment » avant d’annoncer vendredi qu’un projet d’accord « solide et équilibré » avait finalement été trouvé.

La troisième et dernière vague de noms devrait être connue « d’ici le milieu de la semaine », a indiqué La REM. « Il reste une soixantaine de circonscriptions à pourvoir. Cette deuxième vague concrétise l’alliance entre le MoDem et En Marche », a commenté auprès de l’AFP le président de la Commission national d’investiture, Jean-Paul Delevoye.

Parmi les nouveaux investis figurent également l’ancien député européen UDF Jean-Louis Bourlanges (12e des Hauts-de-Seine), le député sortant Gwendal Rouillard (transfuge du PS), la députée Anne-Christine Lang (élue comme suppléante de Jean-Marie Le Guen dans la 9e circonscription de Paris, et qui migre dans la 10e), ou encore Pierre Person, conseiller politique adjoint d’Emmanuel Macron, qui affrontera notamment Cécile Duflot (EELV) et Danielle Simonnet (LFI) dans la sixième circonscription de Paris.

Mots-clés :