Au fait, que disait Edouard Philippe sur Emmanuel Macron avant son élection?

POLITIQUE Le nouveau Premier ministre n'a pas toujours eu des mots très doux à l'égard du nouveau président...

Nicolas Raffin

— 

Edouard Philippe lors de la passation de pouvoir à Matignon le 15 mai 2017.

Edouard Philippe lors de la passation de pouvoir à Matignon le 15 mai 2017. — Blondet Eliot-POOL/SIPA

A peine Edouard Philippe est-il rentré dans l’hôtel de Matignon que les archives de ses déclarations passées sur Emmanuel Macron ont commencé à ressurgir. Sur Twitter, plusieurs journalistes ont remarqué que le nouveau Premier ministre s’était rarement exprimé sur le nouveau président, du moins sur le réseau social.

Mais comme l’ont noté plusieurs médias, Edouard Philippe tenait aussi une chronique pour le journal Libération, le temps de la campagne présidentielle. Et certaines phrases n’épargnaient pas Emmanuel Macron :  le 15 mars, il note avec ironie que « le pays doit choisir le capitaine d’un paquebot affrontant la tempête, et Macron nous dit "ça tombe bien, je ne suis jamais monté sur un bateau mais j’en ai vu plein" ».

Comme l’a repéré Le Lab, le nouveau Premier ministre expliquait également au journal L’Opinion qu'« objectivement, on ne peut pas dire qu’il [Macron] ait fait des choses considérables ».

Sortir de l’opposition droite-gauche

Mais après le premier tour, le maire du Havre n’avait pas hésité à appeler à voter pour celui qui était alors candidat d’En Marche !. Et pour sa dernière chronique dans Libération, le 3 mai, il n’hésitait pas à écrire qu’Emmanuel Macron devrait « sortir du face-à-face ancien, culturel, institutionnalisé et confortable de l’opposition droite-gauche pour constituer une majorité d’un nouveau type ».

Il semble que le nouveau président l’ait finalement entendu.