Christian Estrosi, redevenu maire de Nice, fait partie des élus qui ont signé le communiqué.
Christian Estrosi, redevenu maire de Nice, fait partie des élus qui ont signé le communiqué. - SIPA

Division en vue à droite ? Alors qu’Edouard Philippe vient d’être nommé Premier ministre ce lundi, un communiqué signé par une vingtaine d’élus LR et UDI estime que les « familles politiques de la droite et du centre doivent répondre à la main tendue par le Président de la République ».

Parmi les signataires de cet appel à « être à la hauteur de la situation de notre pays et de l’attente des Français », plusieurs figures connues de la politique française. On y trouve des proches d’Alain Juppé comme Fabienne Keller (sénatrice LR du Bas-Rhin) et Benoist Apparu (député-maire LR de Châlons-en-Champagne), Gérald Darmanin, ancien proche de Nicolas Sarkozy, ou encore le maire de Nice Christian Estrosi. Nathalie Kosciusko-Morizet et Jean-Louis Borloo ont également signé. 

Edouard Philippe, un « ancien du PS »

Cette lettre ouverte est une demi-surprise. Entre les deux tours de la présidentielle, plusieurs partisans de Bruno Le Maire et d’Alain Juppé avaient mis en garde leur « famille » contre le « rétrécissement de la droite sur une ligne politique exclusivement identitaire et conservatrice », qui serait « sans issue ».

>> Lire aussi : Plusieurs élus de droite saluent la nomination d'Edouard Philippe comme Premier ministre

Mais toute la droite n’est pas du même avis. Suite à la nomination d’Edouard Philippe, Nadine Morano, députée européenne et membre des Républicains, a affirmé sur Twitter que le nouveau Premier ministre était « un ancien du PS » (auquel il a brièvement adhéré lorsqu’il était étudiant).

Même son de cloche pour Eric Ciotti. Le député LR affirme que sa famille politique « ne sacrifiera jamais ses convictions pour être dans l’air du temps ».

 

Mots-clés :