VIDEO. Débat Macron-Le Pen: Les journalistes «portés disparus» amusent des internautes

ALERTE ENLEVEMENT Le débat télévisé entre les finalistes de la présidentielle a vite tourné au pugilat mercredi soir…

C. Ape.

— 

Emmanuel Macron et Marine Le Pen sur le plateau du débat télévisé de l'entre-deux-tours

Emmanuel Macron et Marine Le Pen sur le plateau du débat télévisé de l'entre-deux-tours — Eric FEFERBERG / POOL / AFP

Entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, difficile pour les deux journalistes qui animaient le débat mercredi soir d’en placer une. Impossible même par moments. Nathalie de Saint-Cricq (France 2) et Christophe Jakubyszyn (TF1), chargés d’animer le débat d’entre-deux-tours de l’élection présidentielle et de jouer les médiateurs, ont été régulièrement coupés par les deux finalistes. Ce qui a laissé place à des moments télé un poil gênants, ponctués de « il faut avancer », « on va y revenir ».

>> A lire aussi : Ce qu'il faut retenir du match de boxe Macron-Le Pen

Les internautes à la rescousse de Nathalie de Saint-Cricq

Une difficulté qui n’a pas échappé à certains internautes, notamment face à la moue consternée de Nathalie de Saint-Cricq, chef du service politique de France 2, telle une maîtresse d’école désabusée face à des élèves qui se disputent.

>> A lire aussi : Intox, contre-vérités, erreurs, imprécisions… On fait le tri

Le débat télévisé entre les finalistes de la présidentielle a vite tourné au pugilat mercredi soir, Marine Le Pen accusant son rival de représenter « la guerre de tous contre tous », Emmanuel Macron dénonçant ses « mensonges ».

Près de 16,5 millions de téléspectateurs ont regardé ce combat de boxe sur l’ensemble des chaînes qui le diffusaient mercredi soir, un score inférieur à celui des derniers débats des élections de 2007 et 2012, selon les chiffres de Médiamétrie.

>> Qui d'Emmanuel Macron ou de Marine Le Pen correspond le mieux à vos idées ? Testez notre boussole ici dans sa version optimisée ou ci-dessous.

​​