Jean-Luc Mélenchon rend à son tour hommage à Brahim Bouarram, tué par des militants d'extrême-droite

HOMMAGE Après Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon s'est rendu sur le pont du Carrousel rendre hommage à Brahim Bouarram, assassiné par des militants d'extrême-droite le 1er mai 1995...

C.Po.

— 

Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon — SEBASTIEN BOZON / AFP

Après Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon s’est recueilli sur le pont du Carrousel à Paris, à l’endroit même où Brahim Bouarram a été assassiné il y a 22 ans jour pour jour. Le président de La France insoumise s’est rendu sur les lieux vers 11 heures ce matin.

Le 1er mai 1995, le jeune Marocain de 29 ans avait été jeté dans la Seine du haut du pont du Carrousel, à Paris. Ce jour-là, les courants étaient très forts et l’épicier s’était noyé. Ses bourreaux, quatre skinheads, participaient à la célébration annuelle du Front National en l’honneur de Jeanne d’Arc.

L’assassinat avait suscité une très vive émotion, à quelques jours du deuxième tour de la présidentielle. François Mitterrand, encore à l’Elysée pour la fin de son mandat, avait jeté un bouquet de muguet dans la Seine. Sa mort avait été suivie de nombreuses manifestations contre le racisme partout en France.

>> A lire aussi : EN DIRECT. Manifestation à 14h30 place de la République, Emmanuel Macron en meeting à La Villette à 17h