Jean-Luc Mélenchon en meeting à la prairie des Filtres, à Toulouse, le 16 avril 2017.
Jean-Luc Mélenchon en meeting à la prairie des Filtres, à Toulouse, le 16 avril 2017. - Jean-Marc Haedrich/SIPA

Et un soutien de plus à Jean-Luc Mélenchon. Enfin, des soutiens. Cent-trente-quatre économistes de 17 pays ont signé ce jeudi dans Libération une tribune dans laquelle ils affichent leur soutien au candidat de la France insoumise.

D’entrée de jeu, ils dénoncent « les politiques de coupes dans les dépenses publiques, de démantèlement de l’État social et du droit du travail, menées sans relâche par les gouvernements précédents » et qui seraient selon eux poursuivies par deux autres des candidats à l’Elysée, Emmanuel Macron et François Fillon. « Elles ne conduisent qu’à plonger le pays dans le cercle vicieux du chômage et de la précarité, terreau de la montée du FN. »

Mélenchon, seul capable de répondre aux « cinq urgences »

Ils poursuivent : « à l’inverse, les solutions proposées par Jean-Luc Mélenchon sont, à nos yeux, les seules capables de répondre aux cinq urgences majeures de notre temps ». Quelles sont ces cinq urgences ? La baisse du chômage, la réduction des inégalités, la lutte « contre la financiarisation de l’économie », la transition écologique, et la réforme des traités européens « qui dépossèdent les États de leurs leviers de politique macroéconomique ».

>> A lire aussi : L'actrice Pamela Anderson roule pour Jean-Luc Mélenchon

Ainsi, « le programme économique de Jean-Luc Mélenchon nous donne aujourd’hui l’occasion historique de prouver qu’il y a des alternatives sérieuses, crédibles et désirables aux politiques absurdes menées avec acharnement lors des dernières décennies », peut-on lire dans cette tribune.

L’international insoumis

Mais qui en est à l’origine ? BFMTV note que la tribune est notamment signée par Jacques Généreux, le coordinateur du programme de… Jean-Luc Mélenchon. Mais le candidat plait aussi hors de France.

>> A lire aussi : Mélenchon peut-il convaincre l’Europe?

Gérald Friedman, professeur américain à l’Université du Massachussetts et soutien de l’ex-candidat démocrate à la Maison Blanche Bernie Sanders, le Coréen Ha Joon Chang et le Britannique Jonathan Aldred, enseignants à l’université de Cambridge, penchent aussi pour Mélenchon. A noter aussi, rapporte la chaîne sur son site internet, que la plupart des signataires incarnent le courant « hétérodoxe » de la science économique, courant qui ne croit pas dans la capacité du marché à s’autoréguler.

Ce courant prône donc une approche différente de la science économique, davantage fondée sur l’histoire et les sciences humaines.

Mots-clés :