Emmanuel Macron le 3 octobre 2014 à Paris.
Emmanuel Macron le 3 octobre 2014 à Paris. - MIGUEL MEDINA / AFP

La voix au bout du fil vous semble familière ? C’est normal. Emmanuel Macron, le candidat d’En Marche !, tente de convaincre les indécis d’aller voter dimanche grâce à un message pré-enregistré diffusé par son équipe de campagne.

En tout, 6 millions de numéros de l’annuaire vont être contactés entre le 18 et le 21 avril selon nos confrères de Franceinfo. Au bout du fil, un message d’1 minute 30 enregistré par Emmanuel Macron. Grâce à ce message, le candidat veut vous inciter  à aller voter.

>> A lire aussi : Mélenchon, Hamon ou Macron... Ces électeurs de gauche ne savent pas vraiment pour qui voter au premier tour

Des usagers mécontents

S’ensuit une argumentation sur les raisons de voter pour lui, évidemment. « Merci de prendre une minute de votre temps pour me rappeler, explique le candidat dans cet enregistrement. Voilà, je suis candidat à l’élection présidentielle dont le premier tour est ce dimanche 23 avril. J’espère que vous avez bien prévu d’aller voter. Ce que je vous propose, c’est que votre bulletin de vote soit utile. » Une campagne massive qui vient compléter la stratégie du candidat à quelques jours de l’élection, précise Franceinfo avec quatre meetings en une semaine et huit millions de tracts distribués.

Sur Twitter, de nombreux internautes se plaignent de ces appels.

Il n’est pas le seul candidat à utiliser cette méthode : Jean-Luc Mélenchon a mis en place un mélenphone. Des candidats Les Républicains avaient également enregistré des messages vocaux lors des élections régionales. Une méthode déconseillée par la Commission nationale informatique et libertés (Cnil) qui la trouve trop intrusive.

Mots-clés :