Grâce aux hologrammes, Jean-Luc Mélenchon a donné simultanément un meeting dans sept villes différentes le mardi 18 avril.
Grâce aux hologrammes, Jean-Luc Mélenchon a donné simultanément un meeting dans sept villes différentes le mardi 18 avril. - JEAN-PIERRE CLATOT, JEAN-SEBASTIEN EVRARD, Thierry Zoccolan, Frederick FLORIN, Anne-Christine POUJOULAT, Richard BOUHET

J-4 avant le premier tour de l’élection présidentielle, l’occasion de revenir sur cette campagne pour le moins rocambolesque. Premier constat : jamais un scrutin n'aura comporté autant de suspense et d'incertitudes. Surtout, jamais une campagne n'aura été aussi plombée par les affaires

Deuxième constat : les surprises. D'abord lors des primaires, puisqu'aucun candidat de gauche ou de droite et du centre en tête dans les sondages n'a remporté le scrutin. Enfin, les prouesses technologiques de Jean-Luc Mélenchon, ses meetings retransmis  via des hologramme, ont fait entrer la campagne dans l'ère du 2.0. 

Mots-clés :