Régionales en PACA: Jacques Bompard rallie des déçus du FN

POLITIQUE Laurent Comas et Lydia Schénardi figurent sur sa liste...

M.P. avec AFP

— 

Le député maire d'Orange Jacques Bompard.

Le député maire d'Orange Jacques Bompard. — Bertrand Langlois AFP

Le député-maire d’extrême droite d’Orange Jacques Bompard a annoncé, ce vendredi, avoir bouclé sa liste pour les régionales. Sur celle-ci figure des proches de Jean-Marie Le Pen en rupture avec le Front national, qui entendent concurrencer celle de sa petite-fille, Marion-Maréchal Le Pen.

Lydia Schénardi, qui a quitté en août le FN, qu’elle considère désormais comme un « parti de gauche », et Laurent Comas, ancien secrétaire départemental du FN dans les Bouches-du-Rhône, sont présents sur cette liste « d’union des droites ». Des membres d’autres petits partis d’extrême droite sont également représentés.

Créditée de 1 % des intentions de vote

Après avoir laissé planer le spectre d’une éventuelle liste dissidente en PACA, au plus fort de la brouille avec sa fille Marine, Jean-Marie Le Pen a finalement apporté son soutien à Marion Maréchal-Le Pen, consolidant les positions de celle-ci dans une région que le FN espère emporter (avec le Nord-Pas-de-Calais-Picardie).

Trois sondages publiés cette semaine la liste menée par Marion-Maréchal Le Pen faire jeu égal au second tour, voire être devant celle de droite conduite par Christian Estrosi. La liste de Jacques Bompard est créditée de 1 % des voix au premier tour, selon le sondage Odoxa pour Le Parisien/BFMTV paru dimanche dernier.