La présidente du Front national Marine Le Pen, le 22 janvier 2014 à Paris.
La présidente du Front national Marine Le Pen, le 22 janvier 2014 à Paris. - LCHAM/SIPA
* Vincent Vantighem

Cela fait des semaines qu’elle le dit: «Je suis certaine que nous allons gagner Hénin-Beaumont», martèle Marine Le Pen. Un sondage Ifop pour La Voix du Nord et Europe 1 vient, ce mardi matin, lui donner raison. Selon l’enquête, la liste Front national conduite par Steeve Briois arriverait largement en tête au premier tour avec 44% de voix. La liste PS-EELV menée par le divers gauche Eugène Binaisse obtiendrait, quand à elle, 35% des voix.

Toujours au premier tour, la liste du Front de Gauche conduite par David Noël obtiendrait 5% des voix, la liste Divers Gauche de Gérard Dalongeville 8%, la liste du MRC de Georges Bouquillon 2% et la liste de l'UMP conduite par Jean-Marc Legrand 6%.


Hénin-Beaumont : le rêve accessible du FN aux... par 20Minutes

Au second tour, l'avance relative de Steeve Briois se réduirait mais lui permettrait de rester en tête devant Eugène Binaisse, avec 50,5% des suffrages contre 49,5%.

Un sondage radicalement différent en janvier

C’est la première fois qu’un sondage donne le FN vainqueur au second tour à Hénin-Beaumont. En janvier 2014, une autre enquête menée par l’institut CSA pour BFM TV, Le Figaro et Orange donnait, en effet, un résultat totalement différent, annonçant une victoire au second tour d’Eugène Binaisse avec 54% des voix devant Steeve Briois (46%).

La présidente du Front national, Marine Le Pen, est présente sur la liste de Steeve Briois, «en position symbolique». Elle avait été battue de peu (118 voix) aux élections législatives de 2010, dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, Hénin-Beaumont, par le PS Philippe Kemel.

«Suivez Manuel Valls»

Depuis que son parti s’est officiellement lancé dans la course aux municipales, Marine Le Pen n’a de cesse d’annoncer sa victoire à Hénin-Beaumont, terre durement touchée par la crise. «Hénin-Beaumont est le cauchemar des sondeurs», avait-elle lâché à plusieurs reprises, estimant que le score de son parti était régulièrement sous-estimé. Il va être difficile pour elle de remettre en cause ce sondage qui, pour une fois, la donne en tête.


Le Pen "Suivez Valls et vous verrez quelles... par LeNouvelObservateur

Il y quelques semaines, elle avait également martelé sur l’antenne de BFM TV qu’il suffisait de «suivre sur une [carte] les déplacements de Manuel Valls (qui soutient les candidats socialistes) afin de découvrir les villes où le Front national se ferait remarquer.»