Strasbourg : Ils mettent en relation ceux qui cherchent et ceux qui proposent du boulot dans les restos

EMPLOI Le secteur de la restauration peine à recruter, aussi une plateforme en ligne permet de mettre gratuitement et rapidement ceux qui proposent leur candidature et les professionnels…

Gilles Varela

— 

Illustration. Un serveur. CYRIL VILLEMAIN/20 MINUTES

Illustration. Un serveur. CYRIL VILLEMAIN/20 MINUTES — C. VILLEMAIN / 20 MINUTES

  • Noël approche et avec cette période, le besoin de personnels dans la restauration se fait d’autant plus sentir que de nombreux postes ne trouvent pas preneur.
  • Pour tenter de remédier aux difficultés rencontrées par les restaurateurs, l’UMIH 67 a signé un partenariat avec une plateforme en ligne gratuite Brigades Affinity…

Vous vous souvenez sans doute du restaurateur, Giovanni Capone, le patron qui n’avait pas hésité à faire l’homme-sandwich dans les rues de Strasbourg fin septembre, pour trouver deux employés. Et bien, à ce jour, les postes sont toujours vacants. « Beaucoup de gens m’appellent, mais soit ils ne viennent pas, soit ils n’ont pas du tout le profil », se désespère le propriétaire du restaurant A la charrue, situé à Breuschwickersheim. Une situation ubuesque qui avait, une fois encore, pointé du doigt les difficultés pour recruter dans la profession.

Une relation directe

C’est sur ce constat que le Groupement des hôteliers, restaurateurs et débitants de boissons (UMIH 67) et la plateforme en ligne Brigades affinity ont signé un partenariat, lancé pour ces fêtes de Noël, période où le besoin en personnel est particulièrement fort dans la région. Le principe de la plateforme lancée il y a à peine un an ? Mettre gratuitement et rapidement les professionnels de la restauration en relation directe avec les personnes désirant travailler dans ce secteur.

« La profession a besoin de personnels rapidement »

« Il n’y a pas vraiment de pénurie mais surtout des difficultés pour mettre en contact ceux qui cherchent et ceux qui proposent un emploi. La profession a besoin de personnels rapidement, parfois dans la journée, sans avoir à payer des agences, des sites », assure Mathieu Toussaint, cofondateur de Brigades Affinity. « Une personne qui cherche du travail, même si elle n’a aucune formation, propose sa candidature et explique dans quel domaine elle souhaite travailler, quand elle est exactement disponible. Pour le restaurateur, pas de perte de temps. Il peut cibler les propositions et téléphoner à la personne. Pas de délais et c’est gratuit » explique Mathieu Toussaint.

Pour Jacques Chomentowski, patron du Cocolobo à Strasbourg et secrétaire général de l’UMIH 67, cette plateforme en ligne peut apporter beaucoup, car facile d’utilisation et gratuite. Mais pour expliquer les difficultés de recrutement, il pointe surtout du doigt les questions d’orientation des plus jeunes, mais aussi la fausse et mauvaise image du métier. « Quand on a des bonnes notes à l’école, on est souvent orienté pour faire d’autres métiers, pour faire "mieux". Il y a un réel problème de formation, nous ne sommes pas les rois de l’orientation en France. »