Illustration d'un homme travaillant à son ordinateur
Illustration d'un homme travaillant à son ordinateur - StartUpStockPhotos/Pixabay
  • Un bon CV est d'abord un document à la mise en page moderne et agréable à lire
  • Vous devrez mettre en avant vos compétences...
  • ... Tout en le personnalisant en fonction du poste visé

Vous avez remarqué ? Si vous demandez l’avis sur votre CV à dix personnes, vous obtiendrez dix avis différents. Alors comment savoir qui a raison ? Votre CV est-il bon ou pas ? Comment être sûr qu’il va générer des entretiens ? Pour ne pas perdre la tête, voici trois points de repère utiles pour valider votre CV avant son envoi.

Votre CV donne-t-il immédiatement envie d’être lu ?

Là, on parle d’ergonomie, de mise en page, de confort et d’attrait visuels. C’est la première impression. Celle que vous avez dans les trois premières secondes de lecture. Voici plusieurs codes graphiques modernes qui vous permettront d’atteindre cet objectif :

  • un CV plutôt sur une page
  • une mise en page aérée, mettant en avant et de façon structurée les informations,
  • une photo dans un rond plutôt qu’un carré (cette tendance est guidée par Linkedin et Viadeo)
  • une police de caractères actuelle comme le Century Gothic ou le Calibri, mais surtout pas le Times New Roman qui est une police datée
  • surtout pas de descriptifs denses et longs et les listes à puces qui dépassent 7 items. Ces présentations découragent la lecture.

Votre offre de service est-elle lisible ?

Est-ce que je comprends immédiatement ce que vous pourrez m’apporter ? Ou dois-je lire votre CV en entier pour le comprendre ? Pour vous aider à atteindre ce résultat, mettez en haut de CV, sous votre titre, un paragraphe de trois à cinq lignes intitulé « Ma valeur ajoutée pour le poste de xxx ». En faisant ainsi, vous serez certain d’écrire des choses concrètes et lisibles. Et pour le reste de votre CV, proposez des textes courts mais ciblés et denses en mots-clés. Et renvoyez sur votre profil Linkedin ou Viadeo pour plus de détails.

Votre CV me parle-t-il de moi ?

En clair, avez-vous fait l’effort de personnaliser votre CV ? Votre titre de CV est-il celui de l’offre pour laquelle je recrute ? Votre accroche développée reprend-elle des mots-clés issus de l’annonce ? Cite-t-elle le nom de mon entreprise ou de mon service ? Les compétences que vous avez listées sont-elles bien uniquement celles qui sont utiles pour occuper le poste ciblé ? Si vous faites tout cela, vous êtes certain d’offrir un contenu qui sera lu activement par le recruteur. Parce que vous lui parlerez de lui.

66 autres questions à vous poser !

Voici une liste de 66 autres questions pour auditer vous-même votre CV avant son envoi. Ces questions concernent notamment la photo, les descriptions de poste, les centres d’intérêt, l’accroche, la mise en page, les références professionnelles et les renvois possibles vers votre profil Linkedin ou Viadeo, ou encore vers des pages Web d’autres sites en insérant dans le fichier un lien hypertexte. Et en faisant cela, vous offrez une double lecture de votre CV : une lecture courte sur un document PDF ou papier et un complément de lecture sur le Web si votre CV a accroché l’attention.

Pour retrouver tous les articles de Gilles Payet, cliquez ici

Gilles Payet est formateur, consultant RH animateur du blog Questions d’emploi et du site Mon coaching emploi sur lequel il édite des fiches pratiques et propose du coaching sur la recherche d’emploi et l’efficacité professionnelle.

Mots-clés :