En 2017, comment se fixer des objectifs stimulants ?

COACHING Comment tenir vos résolutions prises dans l'euphorie de la nouvelle année...

Gilles Payet (contributeur)

— 

Une jeune femme qui a tout quitté pour voyager avec son chien

Une jeune femme qui a tout quitté pour voyager avec son chien — ZCHE/WENN.COM/SIPA

Les débuts d’année sont propices aux bonnes résolutions. Mais il arrive que rapidement celles-ci ne tiennent pas longtemps la route. Trop ambitieuses, irréalistes, non datées ou encore peu motivantes. Les sources d’échec sont nombreuses. Voici des repères solides pour construire des objectifs stimulants...

Identifiez vos objectifs

Les objectifs sont nombreux et dans tous domaines. Santé : perdre 3 kilos, avoir un sommeil plus réparateur, me remettre au sport, manger plus équilibré, m’octroyer plus de temps pour moi… Professionnel : changer de job, me former à la prise de parole en public, m’affirmer plus vis-à-vis de mon manager, prendre plus de responsabilités, ou au contraire ne plus travailler à la maison et le week-end ! Et la liste est longue et comme vous n’êtes pas magicien, vous ne pouvez pas tout faire : faites un choix !

6 questions à vous poser pour valider vos objectifs

Répondez par écrit aux six questions suivantes.

1-Mon objectif est-il vraiment personnel, et non dicté par l’avis ou le regard des autres ?

2-Pourquoi est-ce que je souhaite l’atteindre ?

3-Quels bénéfices concrets puis-je en attendre ?

4-Quelles sont les contraintes auxquelles je vais devoir faire face ?

5-Quelles sont les ressources dont je dispose (humaines, techniques…) ?

6-Quand saurai-je que mon objectif est atteint ?

>> A lire aussi : Emploi : 7 profils de recruteurs en entretien

Formulez vos objectifs de façon SMART : exemples

Cela n’est pas original, mais c’est si efficace ! Pour rappel l’acronyme SMART signifie Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste et défini dans le Temps. Prenons l’exemple de la perte de kilos. Un objectif SMART donnerait : « Je veux perdre durablement 3 kilos avant le 28 février ». Pour l’objectif du sommeil amélioré, si vous avez tendance à vous réveiller au milieu de la nuit, vous pourriez dire : « Je veux réussir à me rendormir à chaque réveil nocturne. Je me donne un temps maximum de 8 semaines pour y arriver ».

La méthode des petits pas, pour passer à l’action !

Vous connaissez  ce proverbe chinois : « Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas ». C’est exactement le travail à faire pour vous donner toutes les chances de réaliser votre objectif. Et dans les petits pas, ou les étapes intermédiaires, il y a le fait d’écrire votre objectif. De répondre aux 6 questions. De noter les contraintes. De lister les ressources. De définir par quoi vous commencez. Pour le sommeil, vous pourriez déjà vous documenter. Et peut-être commencer par suivre les conseils habituels (repas léger, pas d’écran après 22h00…). Des actions que vous pourriez mettre en place la première semaine. Et si cela n’est pas suffisant prévoir un plan B. Comme celui de faire appel (par exemple) à la sophrologie. Vous voyez l’idée ? Alors, justement, pour votre objectif principal cette année, vous commencez par quoi ?

Gilles Payet est formateur, consultant RH animateur du blog Questions d’emploi et du site Mon coaching emploi sur lequel il édite des fiches pratiques et propose du coaching sur la recherche d’emploi et l’efficacité professionnelle.