Entretien d’embauche : 5 questions à poser pour marquer des points

COACHING Pour faire la différence face à la concurrence...

Gilles Payet (contributeur)

— 

Jeune fille passant un entretien d'embauche

Jeune fille passant un entretien d'embauche — JAUBERT/SIPA

Bien répondre aux questions des recruteurs c’est 80 % de votre boulot en entretien. Mais poser des questions c’est aussi une façon de vous démarquer. Cela montre votre motivation pour le poste et vous donnera des infos utiles pour affiner votre discours. Focus sur 5 questions possibles parmi les 70 que vous pourriez poser.

Quels seront les enjeux prioritaires du poste en 2017 ?

Votre objectif : hiérarchiser les besoins de votre interlocuteur. Briser aussi la glace en abordant l’entretien sur un mode « réunion de travail ». Et au final mieux cibler votre discours sur votre valeur ajoutée pour le poste ciblé.

Situation : en cours d’entretien, le plus tôt possible.

Souhaiteriez-vous contacter mon ancien employeur ?

Objectif : abattre une carte maîtresse si d’anciens managers ou clients ou fournisseurs peuvent témoigner en votre faveur. Les recommandations professionnelles donnent confiance aux recruteurs. N’attendez pas qu’on vous les demande?

Situation : dès que l’opportunité se présente !

Comment a évolué la personne qui occupait le poste ?

Objectif : obtenir des infos sur les évolutions possibles. Comprendre aussi ce qui n’a pas fonctionné s’il s’agit d’un départ de l’entreprise. Et mettre en avant vos atouts : compétences, qualités, connaissances, expertises…

Situation : en fin de présentation du poste.

>> A lire aussi : Handicap: Quels sont les préjugés qui freinent l’emploi?

Que pensez-vous de ma candidature ?

Objectif : avoir un retour direct et spontané sur votre prestation et rebondir immédiatement si vous voyez que quelque chose chagrine votre interlocuteur. Cette question permet aussi de connaître vos points forts, ceux que vous rappellerez dans le mail de remerciements que vous adresserez après l’entretien.

Situation : en fin d’entretien.

Quelle est la suite du process ?

Objectif : connaître les prochaines étapes (rendez-vous, tests, visite de site…) et les dates de prises de décision. Cette question vous permettra notamment de savoir à quel moment relancer votre interlocuteur. Pour cela, pensez bien sûr à demander les coordonnées directes de votre interlocuteur. Cela facilitera vos échanges.

Situation : en fin d’entretien.

Dans tous les cas, l’idée est de rester proactif à chaque moment de l’entretien. Poser des questions c’est manifester votre intérêt pour le poste. Et en entretien, l’intérêt ça paie ! Bonne chasse et bons entretiens.

>> Retrouvez tous les articles de Gilles Payet

Gilles Payet est formateur, consultant RH animateur du blog Questions d’emploi et du site Mon coaching emploi sur lequel il édite des fiches pratiques et propose du coaching sur la recherche d’emploi et l’efficacité professionnelle.

Mots-clés :