La Bourse de Londres dans le rouge

0 contributions
Publié le 1 juin 2012.

BOURSE - Elle sous le poids des inquiétudes récurrentes sur l'Europe, mais aussi sur la situation en Chine et aux Etats-Unis...

La Bourse de Londres était à nouveau en baisse vendredi matin, pliant sous le poids des inquiétudes récurrentes sur l'Europe, mais aussi sur la situation en Chine et aux Etats-Unis.

Vers 09H15 GMT, l'indice FTSE-100 des principales valeurs -qui avait ouvert en hausse- cédait 40,01 points, soit 0,64% par rapport à la clôture de jeudi, à 5.286,85 points.

Alors qu'"aucune des craintes n'est dissipée en ce qui concerne l'Espagne, la Grèce ou l'avenir de l'euro", le marché s'inquiète en plus "des chiffres du travail aux Etats-Unis et d'un ralentissement de l'activité en Chine", notait Anita Paluch, du cabinet Gekko.

Après l'annonce d'un fort ralentissement de l'activité manufacturière en Chine en mai, les investisseurs attendaient avec une anxiété particulière les statistiques mensuelles du chômage américain, a-t-elle souligné.

L'annonce en milieu de matinée que le taux de chômage dans la zone euro avait atteint en avril le niveau record de 11% n'a pas arrangé les choses.

Les valeurs minières ont, comme ces derniers temps, été parmi les premières à en faire les frais: Fresnillo cédait 3,12% à 1.310 pence, ENRC 2,20% à 413,20 pence et Vedanta 2,53% à 905,50 pence.

Parmi les autres perdants, le groupe de magasins de bricolage Kingfisher cédait 2,02% à 276,30 pence au lendemain d'un rapport d'activité décevant.

Malgré la baisse du cours du Brent, passé sous le seuil de 100 dollars le baril dans la matinée, le groupe pétrolier BP prenait en revanche 2,75% à 405,75 pence après avoir annoncé qu'il envisageait de vendre sa part dans la coentreprise russo-britannique TNK-BP, qu'il détient à 50%.

Le fonds d'investissement britannique Man Group se distinguait également, en gagnant 4,12% à 75,90 pence.

© 2012 AFP
Mots-clés
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr