Après la victoire remportée par Apple dans un procès géant en Californie vendredi, le groupe sud-coréen Samsung a annoncé son intention de déposer un recours contre la décision du tribunal américain qui le condamne à verser plus d'un milliard de dollars pour des violations de brevets liés aux populaires iPad et iPhone.
Après la victoire remportée par Apple dans un procès géant en Californie vendredi, le groupe sud-coréen Samsung a annoncé son intention de déposer un recours contre la décision du tribunal américain qui le condamne à verser plus d'un milliard de dollars pour des violations de brevets liés aux populaires iPad et iPhone. - Damien Meyer afp.com

avec AFP

Après la victoire remportée par Apple dans un procès géant en Californie vendredi, le groupe sud-coréen Samsung a annoncé son intention de déposer un recours contre la décision du tribunal américain qui le condamne à verser plus d'un milliard de dollars pour des violations de brevets liés aux populaires iPad et iPhone.

Samsung a immédiatement prévenu que ce n'était «pas le mot de la fin», ni dans cette affaire, ni dans les batailles livrées devant d'autres tribunaux dans le monde.

«Nous allons immédiatement déposer une requête pour obtenir le renversement de la décision du tribunal et, si nous n'obtenons pas gain de cause, nous ferons appel», indique dans un communiqué la firme sud-coréenne.

«Les consommateurs sont les perdants»

«Les consommateurs sont les perdants» du procès, a déploré Samsung dans un communiqué. Le jugement de vendredi «va conduire à moins de choix, moins d'innovation, et potentiellement des prix plus élevés», a-t-il averti, regrettant que «la législation sur les brevets soit manipulée pour donner à un groupe un monopole sur les rectangles avec des coins arrondis».

Apple et Samsung sont en conflit pour des affaires de brevets devant la justice de plusieurs pays, mais jusqu'ici aucun des deux groupes n'avait vraiment obtenu une nette victoire. Plus tôt vendredi, ils avaient encore été renvoyés dos à dos par un tribunal sud-coréen qui les avaient jugés tous les deux coupables.