Taux de crédit immobilier: Un record historique est atteint

13 contributions
Publié le 23 août 2012.

EMPRUNT - Le taux de crédit immobilier est tombé à 3,15%, signant son plus bas historique, selon le courtier Meilleurtaux...

C’est un record. Le taux de crédit immobilier est tombé à 3,15%, signant son plus bas historique, selon le courtier Meilleurtaux. Et c’est dans un établissement bancaire de Nantes que cette performance a été enregistrée. Le chef-lieu du département de la Loire-Atlantique détrône d’ailleurs Lille dans le top 10 des villes enregistrant les meilleurs taux sur 20 ans.

Si Lyon clôt ce top 10, avec un meilleur taux à 3,65%, Paris se hisse dans le milieu du classement, avec un taux à 3,37%. C’est en outre dans la capitale que les taux enregistrent en ce mois d’août la plus forte baisse – ils étaient à 3,60% en juillet.

A Paris, le pouvoir d’achat immobilier remonte

Reste qu’évidemment, d’une ville à l’autre, le pouvoir d’achat immobilier varie considérablement. Avec une mensualité de 1.000 euros sur 20 ans, un particulier peut espérer acquérir 74,7m² à Strasbourg (meilleur taux à 3,30%), 59,3m² à Bordeaux (3,54%) et 44,3m² à Nice (3,60%). Fait rare: les prix sont restés quasiment stables à Paris sur un mois, permettant ainsi une remontée du pouvoir d'achat au-delà des 20m2 pour 1.000 euros de mensualité.

Pour les très bons profils, comprenez les acquéreurs ayant à la fois un apport et des revenus conséquents, le taux moyen se situe actuellement à 3,75%, contre 4,31% en janvier. Les taux ne cessent donc de baisser depuis le début de l’année. «Mais il y a bien un moment où cette tendance va s’arrêter», estime Sandrine Allonier, responsable des études économiques à Meilleurtaux. «D’ailleurs, depuis trois mois, nous assistons surtout à un rattrapage: si 5% des banques proposaient des taux inférieurs à 4% en janvier, elles sont désormais 85% à offrir de telles offres».

Les écarts de taux s’accentuent selon les profils

Mais seulement pour les très bons dossiers. Car une autre tendance s’accroît: les écarts de taux progressent entre les profils, au sein d’une même banque. «Ils peuvent atteindre jusqu’à 0,40 point», affirme Sandrine Allonier.

Et si les taux sont aussi bas, sachez que c’est grâce à la Grèce, à l’Espagne ou encore à l’Italie. Les investisseurs ont peur d’acheter la dette de ces pays et se reportent sur celle de la France», explique Sandrine Allonier. Ce qui fait baisser l’OAT – comprenez l’emprunt à dix ans émis par la France. C’est à partir de cet indice que les banques fixent leurs taux, et cet OAT est inférieur à 2,20% depuis le début du mois d’août.

Selon les professionnels du secteur, les taux pourraient remonter dès la fin d’année, dès que les banques auront atteint leurs objectifs en termes de nombre de crédits écoulés.

Céline Boff
publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr